đź“° La cĂ´te Est amĂ©ricaine, avec New-York, s’enfonce rapidement dans l’Atlantique

0


Dans une Ă©tude rĂ©cente menĂ©e par Leonard Ohenhen, Ă©tudiant diplĂ´mĂ©, et Manoochehr Shirzaei, professeur associĂ© Ă  Virginia Tech, il a Ă©tĂ© mis en Ă©vidence que plusieurs grandes villes de la cĂ´te atlantique des États-Unis, dont New York, Baltimore et des rĂ©gions de Virginie comme Virginia Beach et Norfolk, sont en train (Un train est un vĂ©hicule guidĂ© circulant sur des rails. Un train est composĂ© de…) de s’enfoncer, certaines jusqu’Ă  5 millimètres par an. Ce phĂ©nomène, appelĂ© « subsidence », reprĂ©sente un taux de descente plus rapide que l’Ă©lĂ©vation globale du niveau de la mer (Le niveau de la mer est la hauteur moyenne de la surface de la mer, par rapport Ă  un niveau de…).


Cette illustration montre:
– une carte spatiale du mouvement vertical des terres sur la cĂ´te Est (panneau de gauche) ;
– les routes primaires, secondaires et inter-États Ă  Hampton Roads, Norfolk et Virginia Beach, Virginie (panneau supĂ©rieur droit) ;
– l’aĂ©roport international John F. Kennedy, New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de…) (panneau infĂ©rieur droit).
Les zones jaunes, oranges et rouges sur ces cartes indiquent les zones d’affaissement.
Crédit: Leonard Ohenhen.

Le terme « subsidence » dĂ©signe le phĂ©nomène par lequel le sol s’enfonce progressivement. Cette situation pose un risque majeur (Le risque majeur est un danger qu’en France on qualifie de risque: Europa major hazard agreement =…) pour les infrastructures telles que les routes, les voies ferrĂ©es, les fondations (Les fondations d’un ouvrage assurent la transmission et la rĂ©partition des charges (poids propre…) de bâtiments et les aĂ©roports. Pour mesurer ce phĂ©nomène, l’Ă©quipe de recherche (La recherche scientifique dĂ©signe en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue…) a utilisĂ© des donnĂ©es (Dans les technologies de l’information (TI), une donnĂ©e est une description Ă©lĂ©mentaire, souvent…) de radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour dĂ©tecter et dĂ©terminer la…) satellitaire, permettant de crĂ©er des cartes digitales de terrain haute rĂ©solution qui identifient prĂ©cisĂ©ment oĂą la subsidence prĂ©sente un risque pour les infrastructures essentielles.

D’après ces cartes, une vaste zone de la cĂ´te Est s’enfonce d’au moins 2 mm par an, avec plusieurs zones le long de la cĂ´te mid-Atlantique s’enfonçant de plus de 5 mm par an, dĂ©passant ainsi le taux global de montĂ©e du niveau de la mer de 4 mm par an. Plus de 2 millions de personnes et 800 000 propriĂ©tĂ©s seraient affectĂ©es par un taux de subsidence de 2 mm par an sur la cĂ´te Est.

Dans des villes comme New York, des infrastructures cruciales, y compris les aĂ©roports de JFK et LaGuardia et leurs pistes d’atterrissage, ainsi que les systèmes ferroviaires, sont affectĂ©s par des taux de subsidence dĂ©passant 2 mm par an. Ces effets, actuels et futurs (Futurs est une collection de science-fiction des Éditions de l’Aurore.), incluent des dommages potentiels aux infrastructures et une augmentation du risque d’inondation (Le terme inondation fait traditionnellement rĂ©fĂ©rence au dĂ©bordement d’un cours d’eau qui…).

La subsidence peut miner les fondations des bâtiments, endommager les routes, les lignes de gaz et d’eau (L’eau est un composĂ© chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les…), provoquer l’effondrement de bâtiments et exacerber les inondations cĂ´tières, surtout lorsqu’elle est associĂ©e Ă  la montĂ©e du niveau de la mer due au changement climatique.

Cette recherche souligne l’importance de la subsidence comme menace tangible, affectant directement les populations et les infrastructures, et nĂ©cessite une prise de conscience et des actions adaptĂ©es pour attĂ©nuer ses impacts.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.