📰 Des scientifiques détectent une oscillation du noyau interne de la Terre

0


Tous les 8.5 ans, le noyau interne de la Terre effectue une oscillation autour de son axe de rotation. Cette découverte, publiée le 8 décembre dans la revue Nature Communications, pourrait avoir des implications majeures sur notre compréhension de la Terre.

La Terre est constituĂ©e d’un noyau externe liquide et d’un noyau interne (En France, ce nom dĂ©signe un mĂ©decin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, Ă  la…) principalement solide, dĂ©butant Ă  environ 2900 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l’unitĂ© de base de longueur du Système…) sous la surface (Une surface dĂ©signe gĂ©nĂ©ralement la couche superficielle d’un objet. Le terme a…). Cette rĂ©gion joue un rĂ´le clĂ© dans plusieurs dynamiques gĂ©ophysiques de la planète (Une planète est un corps cĂ©leste orbitant autour du Soleil ou d’une autre Ă©toile de…), influençant la durĂ©e de chaque jour et le champ magnĂ©tique terrestre (La Terre possède un champ magnĂ©tique produit par les dĂ©placements de son noyau externe –…), essentiel pour protĂ©ger l’humanitĂ© des rayonnements nocifs du Soleil.


Image: Argonne National Laboratory / Flickr / CC 2.0

Le professeur Hao Ding de l’UniversitĂ© de Wuhan en Chine, Ă  la tĂŞte de l’Ă©quipe de recherche (La recherche scientifique dĂ©signe en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue…), a analysĂ© le mouvement de l’axe de rotation de la Terre (Le nombre de rotations de la Terre sur elle-mĂŞme est de 365,2425 par an environ (calendrier…) par rapport Ă  sa croĂ»te, connu sous le nom de rotation polaire. En 2019, ils ont dĂ©tectĂ© une lĂ©gère dĂ©viation dans ce mouvement, suggĂ©rant l’existence d’une oscillation (Une oscillation est un mouvement ou une fluctuation pĂ©riodique. Les oscillations sont soit Ă …) du noyau interne, similaire Ă  celle d’une toupie.

Pour confirmer cette hypothèse, Ding et ses collègues ont mesurĂ© de petits changements dans la durĂ©e du jour Ă  travers le monde, contrĂ´lĂ©e par le mouvement pĂ©riodique de l’axe de rotation terrestre. Ils ont comparĂ© ces mesures aux variations de la rotation polaire prĂ©cĂ©demment identifiĂ©es. Leurs donnĂ©es suggèrent que cette oscillation est probablement due Ă  une inclinaison (En mĂ©canique cĂ©leste, l’inclinaison est un Ă©lĂ©ment orbital d’un corps en orbite…) de 0,17 degrĂ© (Le mot degrĂ© a plusieurs significations, il est notamment employĂ© dans les domaines…) entre le noyau interne de la Terre et son manteau, remettant en question la thĂ©orie (Le mot thĂ©orie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer,…) traditionnelle de la rotation terrestre, qui supposait que les axes de rotation du noyau interne et du manteau coĂŻncidaient.

Cette inclinaison pourrait indiquer que l’hĂ©misphère nord-ouest du noyau interne est lĂ©gèrement plus dense que le reste de cette couche. Elle suggère Ă©galement une diffĂ©rence de densitĂ© (La densitĂ© ou densitĂ© relative d’un corps est le rapport de sa masse volumique Ă  la…) entre les noyaux interne et externe de la Terre.


L’axe du noyau interne oscille autour de son axe de rotation sur une petite orbite circulaire (voir zone ombrĂ©e en bleu).

John Vidale, professeur de sciences de la Terre Ă  l’UniversitĂ© de Californie, a soulignĂ© que cette Ă©tude aide Ă  distinguer les diffĂ©rences de composition entre le mĂ©tal du noyau interne solide et celui du noyau externe liquide, tout en estimant la direction et la vitesse (On distingue 🙂 de l’oscillation du noyau interne.

Cette dĂ©couverte pourrait Ă©clairer les dynamiques entre le noyau interne de la Terre et des processus impactant l’humanitĂ©, comme les tremblements de terre et les changements dans le champ magnĂ©tique.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.