Quest 3 vs Quest 2 : les principales différences ?

0


Le tout nouveau casque de réalité mixte de Meta, le fameux Quest 3, est là. Commercialisé depuis le 10 octobre auprès de la boutique officielle de l’entreprise et au sein de revendeurs populaires, il est déjà entre les mains de nombreux amateurs d’expérience en réalité virtuelle (VR). La question qui nous taraude est : Comment cet appareil se compare-t-il à son prédécesseur, le bien connu Quest 2 ? Cette comparaison Quest 3 vs Quest 2 vous présente les principales différences entre ces deux bijoux de la technologie.

Après de longs mois de suspense, le Meta Quest 3 est maintenant accessible. Nous avons enfin un aperçu complet du casque et nous pouvons nous-même voir ses spécifications. D’après Meta, le Quest 3 constitue « le meilleur moyen de découvrir la réalité mixte et virtuelle dans un appareil autonome ». Si l’on se base sur ces propos, ce dispositif semble être une mise à niveau logique pour les possesseurs de Quest 2. Cependant, avant de se projeter dans l’achat de cette merveille technologique, il est recommandé d’explorer en profondeur ses spécificités et d’examiner ses fonctionnalités comparées à son prédécesseur, le Quest 2. Cette comparaison Quest 3 vs Quest 2 vous servira de guide.

Quest 3 vs Quest 2 : Les performances

Le Quest 3 a l’avantage d’être le premier casque VR à utiliser le nouveau processeur XR2 Gen 2 de Qualcomm, couplé avec le nouveau GPU Adreno 740. Mais en quoi cette puce est-elle si exceptionnelle ? En fait, ses performances globales sont impressionnantes. Elles sont de 2,5 fois supérieures au processeur Snapdragon XR2 de première génération du Quest 2. Le processeur du Quest 3 inclut aussi la connectivité Wi-Fi 6E et la technologie Snapdragon Sound.

Pratiquement, cela veut dire que le Quest 3 vous permet de vous lancer sur des jeux à une résolution supérieure. Et cela est valable aussi bien pour les nouveaux titres que les jeux existants. Le Quest 3 affichera en même temps une qualité d’image améliorée, et ses performances seront accrues. D’après Meta, toute votre bibliothèque de jeux rayonnera davantage avec ce dispositif. Du côté de la capacité de stockage, le Quest 3 présente une plus grande flexibilité grâce à diverses alternatives, qui commencent à partir de 128 Go. Quant au Quest 2, il vient dans des configurations de 128 Go et 256 Go.

Le confort

Meta a fait d’immenses efforts pour parfaire le confort du Quest 3. Grâce à cette initiative, le Quest 2 se retrouve aujourd’hui dans une position désavantageuse. Le Quest 3 dispose d’un nouveau système de sangles pour un ajustement plus optimal sur la tête. De plus, il a une conception plus fine. Le poids du Quest 3 est légèrement supérieur à celui du Quest 2 (515 g contre 503 g).

Par ailleurs, le Quest 3 présente une molette de réglage IPD pour ajuster la distance entre les lentilles en fonction de l’écartement de vos yeux. Il donne à ses utilisateurs la possibilité de régler la profondeur sans nécessiter d’accessoires supplémentaires. Si vous êtes un porteur de lunettes, vous pourrez ajuster l’interface faciale pour un ajustement plus personnalisé. En revanche, le Quest 2 n’a que trois paramètres IPD prédéfinis et vous oblige à utiliser une entretoise pour accommoder les lunettes lors de l’utilisation du casque.

Qu’en est-il des écrans du Quest 3 et du Quest 2 ?

Un autre atout du Quest 3, comparé au Quest 2, est sa résolution élevée de 2604 x 2208 par œil. Le taux de rafraichissement maximal est de 120 Hz. Le Quest 2, quant à lui, n’a qu’une résolution de 1832 x 1920 par œil. Toutefois, il est aussi capable de jouer à 120 Hz. Les écrans OLED du Quest 3 de démarquent des LCD du Quest 2 par leur capacité à fournir un rapport de contraste amélioré, une précision colorimétrique satisfaisante, des noirs d’une profondeur hors-du-commun et des taux de rafraîchissement plus élevés.

De plus, la technologie OLED permet de compacter davantage le casque et de réduire son poids. Mais ce n’est pas tout. Le Quest 3 embarque aussi des objectifs pancake, très similaires à ceux du casque Meta Quest Pro. De son côté, le Quest 2 utilise les lentilles Fresnel. Mais les objectifs pancake du Quest 3 sont plus minces s’ils sont comparés à ces dernières. En outre, ils propulsent la netteté d’environ 25 %. Ils suppriment aussi les problèmes comme les rayons divins et les artefacts lumineux.

Les images du Quest 3 présentées lors de l’événement Meta Connect 2023 ont montré des images plus détaillées, plus immersives, avec des noirs plus intenses et plus réalistes sur différents jeux. En termes de qualité d’affichage, cela n’est donc pas à discuter : le Quest 3 est nettement meilleur que son prédécesseur.

Au sujet des contrôleurs du Quest 3 et du Quest 2

Le Quest 3 est compatible avec les manettes Touch Plus, qui ont un design plus ergonomique et confortable. Celles-ci n’ont plus des anneaux de suivi extérieurs. Ainsi, l’encombrement est réduit et nous avons une intégration naturelle agréable dans les mains. Ces contrôleurs bénéficient en outre du système TruTouch Haptics pour vivre l’action de manière inédite. Vous ressentirez vraiment l’utilité des manettes lorsque vous réaliserez des actions comme tirer le cordon d’un arc. Et si vous recherchez une expérience exceptionnelle, vous pouvez envisager de passer aux Meta Quest Touch Pro avec suivi automatique.

Voyons maintenant ce qu’il en est des contrôleurs du Quest 2. En termes de suivi des mouvements et en saisie des boutons, ceux-ci sont très réactifs. On a donc une jouabilité de base sans problème. La principale distinction réside dans l’introduction du retour haptique sur le Quest 3.  

Concernant la réalité mixte

Nous poursuivons cette comparaison Quest 3 vs Quest 2 avec l’expérience de réalité mixte proposée par les deux dispositifs. Le Quest 3 fournit des expériences d’application et de jeu qui s’intègrent harmonieusement avec le monde réel qui vous entoure. Ses caméras sont en avance en termes de qualité puisqu’ils permettent le passage en couleur avec des capteurs de profondeur. Grâce à cette avancée, nous pouvons expérimenter des interactions passionnantes. Cela va des jeux de société virtuels aux expériences immersives qui fusionnent le monde réel et le monde virtuel.

Grâce à sa fonctionnalité de réalité mixte, le Quest 3 devient un outil pratique pour la productivité. Vous pouvez créer des écrans virtuels supplémentaires qui apparaissent à côté de votre ordinateur, pour élargir votre espace de travail. Vous pourrez avoir des applications ou des documents ouverts sur ces écrans virtuels. Ainsi, vous accompliriez plusieurs tâches en même temps. Vous pourrez également jouer à des jeux de plateau virtuels, lancer des dés et observer les résultats se dérouler sur un plateau virtuel placé sur votre table.

Certes, le Meta Quest 2 est doté de caméras de passage pour une expérience de vision du monde réel en réalité virtuelle. Toutefois, celles-ci sont monochromes et manquent de détails. Et pour cause, leur conception ne prévoit pas les capacités de réalité mixte que l’on trouve dans le Quest 3.  N’oublions pas qu’elles reposent sur une technologie datant d’environ 3 ans, avec des caméras et un processeur Snapdragon XR2 de génération précédente. Le Quest 2 est simplement un casque de réalité virtuelle, prenant en charge des contenus en réalité virtuelle. Le Quest 3 remporte donc incontestablement la victoire lorsqu’il est question de la réalité mixte.

Et le prix ?

Dans cette comparaison Quest 3 vs Quest 2, sur la base du prix seul, le Quest 2 l’emporte sur le Quest 3. Effectivement, le Quest 2 est le casque autonome le moins cher disponible actuellement sur le marché. La version de base à 128 Go de stockage coûte 349 euros. Et vous pouvez obtenir deux fois plus de stockage avec un modèle de 256 Go à 400 euros. Mais quel que soit votre choix, ces deux versions conviennent à la plupart des applications qui utilisent entre 2 Go et 5 Go. Bien évidemment, il y a toujours quelques exceptions pour de plus gros jeux comme « Medal of Honor : Above and Beyond », qui occupent jusqu’à 41 Go.

Le modèle de base du Quest 3 à 128 Go est tarifé à 549,99 euros. La seconde variante à 512 Go est de 699,99 euros. Il faudra aussi verser quelques euros supplémentaires pour acquérir vos premiers jeux et applications.

Quest 3 vs Quest 2 : Verdict

Si vous en avez les moyens, le Meta Quest 3 serait un choix judicieux. Ce casque sans fil entièrement autonome a l’avantage d’avoir d’excellentes performances graphiques, des capacités de réalité mixte impressionnantes, et une conception légère. N’oublions pas aussi le fait qu’il est rétrocompatible avec le catalogue du Quest 2. Il peut exécuter et prendre en charge les jeux, applications et expériences de réalité virtuelle qui étaient à l’origine conçus pour le Quest 2. Les possesseurs du Quest 3 accéderont alors à un vaste catalogue de contenus VR. Il n’auront pas à acheter à nouveau les jeux qu’ils ont déjà achetés pour le Quest 2.

Le Quest 3 est bien meilleur comparé son prédécesseur à tous les égards. Cela nous semble assez normal puisqu’il est quatre ans plus récent (et donc quatre ans plus avancé) que le Quest 2. Mais si vous pensez que le prix de base de l’appareil est en-dessous de vos moyens, ce dernier est une excellente option.

Sur le Quest 2, à l’exception des expériences exclusives de la réalité mixte, vous bénéficierez d’une centaine d’applications et jeux, et de la prise en charge de diverses formes de réalité virtuelle sur votre PC. Vous accéderez à des jeux de tir à la première personne, des jeux de rythme, du fitness, etc. Vous pourrez conserver votre bibliothèque en mettant à niveau votre dispositif ultérieurement. Les expériences offertes par des jeux et applications VR comme Beat Saber, VRChat, et Wander s’intègrent à la perfection avec ce casque.

Les contrôleurs fournis avec le Quest 2 sont pratiques, avec une autonomie de presque 30 heures avant de nécessiter une recharge. Si vous examinez cet appareil dans un contexte approprié, il est indéniable que ce qui est offert est tout à fait satisfaisant. D’ailleurs, il a déjà fait ses preuves au fil des années. Le Quest 2, équipé de seulement 6 Go de RAM, risque de ne pas être à la hauteur en termes d’expérience visuelle par rapport aux casques plus récents. Néanmoins, si votre principal critère est le plaisir et la praticité, vous aurez toutes les raisons de choisir le Meta Quest 2.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.