Les ventes de l’iPhone en Chine devraient poursuivre leur dégringolade en 2024 — Siècle Digital

0


Le début de 2024 est mitigé pour Apple. Les ventes de l’iPhone en Chine devraient continuer de chuter au courant de l’année, ce qui infligerait une déconvenue considérable à la marque compte tenu de l’importance que représente ce marché pour ses activités.

La concurrence de Huawei

L’année écoulée a déjà été éprouvante pour les opérations d’Apple en Empire du Milieu. En plus d’une campagne contre l’iPhone lancée par les autorités sous fond de guerre commerciale avec les États-Unis, l’entreprise a également dû se frotter au retour de Huawei sur le devant de la scène. Quelques jours avant la sortie de l’iPhone 15, le fabricant chinois a en effet commercialisé un nouvel appareil équipé d’une puce faite maison, mettant à mal la dominance de la firme de Cupertino sur le secteur des smartphones haut de gamme.

La gamme Mate 30 de Huawei a été plébiscitée en Chine, engendrant un sentiment de ferveur national au détriment de l’iPhone. Les analystes de la banque d’investissement Jefferies estiment que la société chinoise a livré 35 millions de smartphones en 2023, malgré des contraintes d’approvisionnement empêchant ce chiffre d’être plus élevé.

En parallèle, Apple a vu les ventes de l’iPhone chuter de 30 % au cours de 2023 par rapport à l’année précédente. Une tendance qui devrait se poursuivre en 2024, indique Jefferies, avec une diminution à deux chiffres de ses livraisons en glissement annuel. Pour contrer ce phénomène, la société a récemment introduit des remises sur sa gamme de smartphones en Chine.

Un marché stratégique pour l’iPhone

Ces prédictions vont dans le sens d’autres estimations signalant que HarmonyOS, le système d’exploitation maison de Huawei, surpassera iOS au courant de l’année dans le pays asiatique. La marque à la pomme a gagné d’importantes parts de marché en Chine depuis 2020, profitant des sanctions américaines infligées à Huawei. Elle peine désormais à poursuivre la cadence.

Ces mauvais résultats ne sont pas à sous-estimer pour Apple. Considéré comme le marché le plus attractif au monde, l’Empire du Milieu représente un cinquième des ventes totales de la firme de Cupertino. Elle y assemble, en outre, la majorité de ses iPhone, et y emploie des millions de personnes. L’année dernière, le PDG Tim Cook qualifiait même la relation de son entreprise avec la Chine de « symbiotique ».

Les difficultés chinoises d’Apple se reflètent aussi à la Bourse, où ses actions ont chuté de plus de 6 %.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.