WhiteLab Genomics et Siren Biotechnology misent sur l’IA pour mieux lutter contre le cancer

0



La start-up française WhiteLab Genomics, spécialisée dans les solutions d’intelligence artificielle pour les thérapies géniques et cellulaires, et Siren Biotechnology, start-up américaine pionnière des immunothérapies à base de vecteurs viraux dérivés de virus adéno-associés (AAV) contre le cancer, ont annoncé la conclusion d’un partenariat stratégique mardi 16 janvier.

L’objectif ? Développer un outil, basé sur l’intelligence artificielle, de recherches de cibles pour améliorer les thérapies à base de vecteurs viraux AAV contre le cancer. L’expertise de WhiteLab Genomics « dans l’utilisation de l’IA pour la médecine génomique fait d’eux un partenaire idéal […] pour accélérer nos efforts », a appuyé Nicole Paulk, CEO de Siren Biotechnology. 


L’intelligence artificielle au service de la conception de médicaments


L’immunothérapie proposée par la start-up californienne se base à la fois sur la thérapie génique par les vecteurs viraux AAV et l’immunothérapie par cytokines, ces protéines qui activent certaines parties du système immunitaire. Ces deux thérapies ont été rassemblées en une seule méthode, afin de déterminer le mode de destruction des cellules tumorales, et la manière dont l’immunité est déclenchée.

WhiteLab Genomics, qui fait partie du programme French Tech 2030 et French Tech Health 20, réalisera à travers ce partenariat des analyses informatiques et des profils de maladies, basés sur l’intelligence artificielle. Les données récoltées permettront ensuite de développer au mieux l’outil de lutte contre le cancer.

En plus de ce partenariat, la jeune pousse française a rejoint en octobre dernier le consortium WIDGeT (Viral Victor Intelligent Design for Gene Therapy), ayant pour objectif d’accélérer le développement de thérapies géniques à base de vecteurs viraux AAV. Pour traiter, cette fois-ci, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et certaines maladies rénales héréditaires. Un consortium composé du géant pharmaceutique Sanofi, de Nantes Université et de l’Institut Imagine (AP-HP, Inserm, Université Paris-Cité).

Sélectionné pour vous

Samsung intègre l'IA générative en profondeur dans sa série Galaxy S24



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.