Trois révélations qui ressortent de la discussion entre Sam Altman et Bill Gates sur le futur ChatGPT

0



La prochaine version de ChatGPT va proposer des fonctions fascinantes, que certains pourraient même juger inquiétantes. Voici ce que Sam Altman a révélé à Bill Gates.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview : comment est née l’intelligence artificielle ? L’intelligence artificielle vise à mimer le fonctionnement du cerveau humain, ou du moins sa logique…

L’intelligence artificielle fascine Bill GatesBill Gates. Voilà près de 10 ans qu’il disserte sur ce sujet exprimant ses visions mais aussi certaines inquiétudes. Pour le podcast GatesNotes qu’il publie régulièrement, le fondateur de MicrosoftMicrosoft a tenu à interviewer Sam Altman afin de mieux percevoir comment l’homme qui a créé OpenAI et qui est donc à l’origine de ChatGPT appréhendait le futur de l’intelligence artificielle. Durant cette conversation, sans doute emporté par la frénésie de ces échanges, Sam AltmanSam Altman n’a pu s’empêcher de glisser quelques confidences précieuses sur GPT-5 et donc, sur ce que devrait être le futur ChatGPTChatGPT.

Trois grands points en sont ressortis. Et, comme l’a remarqué Bill Gates, ces développements ne vont pas seulement affecter ChatGPT, ils vont avoir des conséquences sur notre civilisation et sur nos propres vies futures…

GPT-5 va gérer la vidéo

Vous le savez sans doute, GPT-4GPT-4 Turbo, la version actuelle du moteur de ChatGPT sait gérer les images. Il permet de les créer mais sait aussi de les analyser. L’exemple le plus frappant est celui du réfrigérateur ouvert que l’on prend en photo pour lui demander ensuite de nous préparer une recette de cuisine. À présent, Sam Altman veut que ChatGPT soit en mesure de gérer les vidéos ! Cela impliquerait de pouvoir en créer à partir d’un prompt comme nous pouvons le faire aujourd’hui à partir de Pika Labs, mais aussi, là encore, de les analyser. Altman estime que le texte est un champ de connaissances trop limité et qu’un grand nombre d’informations sont transmises par le biais de l’image animée. Il reste que l’analyse de vidéos représente un défi immense et l’on ignore à quelle échéance Altman estime qu’il sera possible d’offrir un tel service. Il est vrai aussi que des rumeurs ont couru sur le fait que OpenAI serait en train de développer une intelligence artificielle du nom de Arrakis, d’un niveau dépassant largement ce que l’on a connu jusqu’à présent.

Une personnalisation poussée à l’extrême

Le prochain ChatGPT sera personnalisé à l’extrême. Cette demande provient des utilisateurs, affirme Altman. Le jeune P.-D.G. d’OpenAI envisage donc une intelligence artificielle à même d’analyser votre stylestyle d’écriture mais aussi vos préoccupations à travers vos emails, votre calendrier… Il semble aller de soi que chacun devra accorder son autorisation d’usage de tels éléments, mais dans la pratique, nous devrions aboutir à des ChatGPT ultra personnalisés, allant bien plus loin que ce que nous pouvons déjà faire avec les instructions personnalisées.

ChatGPT anime des robots

Le troisième point est celui de la robotique. OpenAI a investi 100 millions de dollars dans une société, 1X Robotics, qui fabrique un bipède, NEO, dont les mouvementsmouvements sont d’une grande souplesse. Altman a évoqué l’apparition de nouvelles plateformes de développement qu’il juge bien plus efficaces que celles aujourd’hui disponibles. Si l’on considère que les robots domestiques sont attendus depuis plus de 20 ans, il se pourrait donc bien que OpenAI effectue une percée dans un domaine qui a jusque-là déçu les espoirs. Autant le dire : nous n’avons pas fini d’être surpris…



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.