Swaayatt Robots partage la démonstration de conduite autonome de niveau 5 de son véhicule

0



Swaayatt Robots, société indienne spécialisée dans la conduite autonome a annoncé sur LinkedIn avoir atteint la capacité de conduite autonome de niveau 5. On peut voir les prouesses d’un SUV Mahindra Bolero équipé de sa technologie de conduite autonome dans une vidéo qu’elle y a partagée. 

Basée à Bhopal, en Inde, Swaayatt Robots a été créée en 2015 par Sanjeev Sharma, un ingénieur et chercheur passionné par la robotique et la conduite autonome. La société développe une technologie de conduite autonome de niveau 5, capable de fonctionner dans des environnements complexes et imprévisibles, contrairement à la plupart des entreprises de conduite autonome dans le monde qui optimisent leurs modèles d’apprentissage automatique pour des environnements structurés, sans avoir besoin de cartes en haute définition et vise à réaliser une démonstration convaincante de conduite autonome à 100 km/h sur les routes indiennes.

Elle se distingue par son approche algorithmique innovante, basée sur l’apprentissage par renforcement, l’optimisation mathématique et l’informatique théorique, pour résoudre les problèmes de planification de mouvement et de prise de décision sous incertitude.

Dans la vidéo ci-dessous, présentée par la société comme la première et seule démonstration au monde d’apprentissage où l’on peut voir une voiture totalement autonome effectuer des manœuvres d’une telle complexité, le véhicule de Swaayatt Robots entre dans la région de la barrière de péage d’une autoroute, puis négocie la dynamique de la circulation bidirectionnelle dans une zone ouverte où aucune règle de conduite n’est imposée. La complexité était renforcée par le fait que les chauffeurs routiers garent souvent leurs camions au hasard la nuit dans cette zone et que le véhicule autonome a du décider à quel passage du péage s’engager alors que des camions le dépassaient.

Pour montrer la capacité du véhicule à s’adapter à des obstacles imprévus et à détecter des obstacles malgré la nuit, un pneu de tracteur a été placé derrière un très gros camion 18 roues, le véhicule a réussi à l’éviter, alors qu’un camion le dépassait par la droite.

La société avait précédemment démontré en novembre 2017 et le 22 octobre dernier, lors d’une manifestation, les capacités de niveau 5 de son véhicule autonome qui était parvenu à négocier des environnements antagonistes étroits et dynamiques à l’aide d’agents d’apprentissage multi-renforcement.

Pour cette dernière démonstration, elle a développé un cadre algorithmique sophistiqué de planification des mouvements et de prise de décision très spécifique. En arrivant près d’un ralentisseur, son véhicule a ralenti et s’est positionné rapidement sur la voie de péage qu’il avait choisie, puis a franchi le péage en respectant le code de la route et la vitesse maximale autorisée. En outre, la sortie qui se trouvait juste après était bloquée par une barrière de police cassée, le système l’a repérée et s’y est adapté.

Elle travaille à la mise à l’échelle de ce cadre avec l’apprentissage profond non supervisé, et au mois de février, prévoit de montrer une négociation de bout en bout du trafic diurne.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.