Square Enix mise fortement sur l’IA générative pour améliorer sa productivité et ses efforts marketing

0



L’éditeur japonais de jeux vidéo Square Enix est convaincu du potentiel de l’intelligence artificielle générative. Son président Takashi Kiryu a indiqué dans sa lettre de vœux pour le nouvel an qu’il compte utiliser « agressivement » l’IA ainsi que d’autres technologies de pointe aussi bien pour le marketing que la création des produits eux-mêmes.

Il cite évidemment ChatGPT comme un déclencheur, mais souligne aussi les services permettant de générer des images, de la musique ou de la vidéo. « Je crois que l’IA générative a le potentiel non seulement de remodeler ce que nous créons, mais aussi de fondamentalement transformer les processus que nous utilisons pour créer, y compris la programmation », explique-t-il notamment. Il faut dire que les gains de productivités permis par GitHub Copilot sont parmi les exemples les plus impressionnants d’application des grands modèles de langage.


Priorité au développement logiciel et au marketing


Le nouveau président – nommé à ce poste en juin 2023 – poursuit en indiquant que ses objectifs à court terme seront d’augmenter la productivité en matière de développement et de mettre en place des campagnes marketing plus sophistiquées. A plus long terme, il espère pouvoir utiliser ces technologies pour créer de nouvelles formes de contenus. Outre l’IA générative, Takashi Kiryu cite dans sa lettre les progrès réalisés en matière de réalité virtuelle et augmentée (XR), voyant un intérêt dans les contenus « fusionnant les mondes virtuels et réels ».

Si cette marque d’intérêt de la part de l’un des éditeurs indépendants les plus influents du secteur vidéoludique est notable, il est bon de rappeler que Square Enix a aussi fortement misé sur les jeux web3 en 2022 (au grand dam des joueurs), sans que cela ne produise beaucoup de résultats. Takashi Kiryu n’en fait d’ailleurs pas mention dans sa lettre. Cela fait peut-être partie de l’un des changements de cap qu’il a établi.

Les choses sont néanmoins différentes ici, l’efficacité de l’IA générative étant prouvée pour les deux cas d’usage prioritaires : le développement informatique et le marketing. Une éventuelle controverse viendrait plutôt du fait que de nombreux modèles ont des contentieux liés à des accusations de violation de la propriété intellectuelle, des comportements qui sont foncièrement anti-créateurs.

Sélectionné pour vous

Intel lance une société de services en IA générative pour les entreprises baptisée Articul8



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.