Prédictions pour l’ère de l’IA générative : ce qui nous attend en 2024 et au-delà

0



Beaucoup d’encre a coulé cette année au sujet de l’IA et on peut dire que ces douze derniers mois ont été placés sous le signe de la découverte de l’IA générative avec des émotions différentes : excitation, étonnement, un peu de panique et une grande attention de la part de l’opinion publique. Quand on se penche sur les tendances à venir, on ne prend pas de risques à penser que l’IA générative sera définitivement l’un des grands sujets de l’année 2024. Cependant, fini le temps de l’exploration et de la spéculation. En 2024, les organisations devraient concentrer leurs efforts pour se transformer, en s’appuyant sur l’IA générative comme fer de lance de leur capacité d’innovation. Voici une série de tendances que l’on devrait voir émerger :

La stratégie de données des grandes entreprises dynamisée par l’IA générative

Les données seront disponibles de plus en plus vite, accordant aux décideurs une vision plus nuancée grâce à la facilité avec laquelle ils pourront interroger les données. Toutefois, la stratégie d’IA ne va pas être réinventée. L’existence d’une plateforme unifiée éliminant les silos et favorisant la sécurité ainsi que l’application de la gouvernance restera la clé. Néanmoins, la vitesse d’investissement et d’innovation vont s’accélérer, augmentant la concurrence entre les grandes entreprises de demain.

Des applications LLM plus complexes mais plus courantes

Au fur et à mesure que les applications LLM vont se généraliser, on devrait remarquer l’émergence de modèles linguistiques plus petits, plus pointus et exceptionnellement plus performants.

L’émergence de protections éthiques pour l’IA

La difficulté à réguler les nouvelles technologiques, notamment dans la vie privée, est au cœur des préoccupations. Face à cet obstacle, des discussions avancées et intelligentes ont déjà commencé entre l’industrie et les régulateurs, préparant le chemin vers une mise en place d’une utilisation éthique et responsable de l’IA.

L’IA générique : une aubaine pour les hackers

Comme pour toutes les nouvelles technologies, les hackers vont certainement profiter de cette phase d’apprentissage et de découverte pour s’appuyer sur l’IA et ils auront à ce sujet et pendant un certain temps un avantage précoce sur les équipes de sécurité. En effet, même si cette nouvelle technologie aide à la détection des intrusions, le déploiement responsable et réfléchi de nouveaux outils de sécurité prend du temps laissant de ce fait de nombreuses brèches ouvertes pour les hackers.

L’IA va ouvrir la voie à l’innovation pour les entreprises

L’affinement des modèles de base avec des ensembles de données spécifiques et l’ajout de données exclusives vont créer de nouvelles informations et opportunités pour les entreprises. Le travail de gestion et de gouvernance de données reste au crédit de l’entreprise même avec des interfaces en langage naturel et des assistants de codage génératifs. L’IA avancée va amplifier la capacité de ce que l’on peut faire avec ces données, nous donnant un potentiel de création plus étendu.

Tout le monde s’accorde à dire que l’IA va révolutionner notre société. Rappelons que les révolutions technologiques passées, de la révolution industrielle à l’arrivée de l’automobile ou de l’ordinateur, ont nécessité des ajustements qui n’ont parfois pas été simples. Cependant, in finé, toutes ces révolutions ont créé une société plus riche et productive, davantage d’opportunités, notamment en termes d’emploi. Le caractère unique de l’IA réside dans la vitesse à laquelle elle entraînera le changement, avec, espérons, plus de résultats positifs que négatifs. Quoi qu’il en soit, une conviction certaine, quelle que soit l’avancée de l’IA et le rôle qu’elle jouera sur notre société, on ne pourra parler de réussite que si l’intelligence artificielle est pilotée par l’humain.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.