Nvidia place l’IA générative au cœur de son portefeuille de solutions

0



Le CES 2024 ouvrira ses portes dans moins de 24 heures, et déjà, les annonces se multiplient autour de l’intelligence artificielle générative. Acteur de référence dans ce domaine, Nvidia n’a pas ménagé ses annonces en la matière. Sa plateforme reçoit un coup de pouce accéléré par RTX avec l’arrivée de nouveaux GPU GeForce RTX SUPER ainsi que des ordinateurs portables dopés à l’IA et des logiciels et outils dédiés.

Le CEO de l’entreprise, Jensen Huang, a ainsi indiqué que « l’IA générative est la transition de plateforme la plus importante de l’histoire de l’informatique et va transformer toutes les industries, y compris les jeux vidéo. Avec plus de 100 millions de PC et de stations de travail RTX AI, Nvidia constitue une base d’installation massive pour que les développeurs et les joueurs puissent profiter de la magie de l’IA générative. » L’initiative « AI PC » de Microsoft et Intel n’a qu’à bien se tenir.


Une série de GPU dédiés à l’IA


Lors du CES, Nvidia prévoit également de présenter plusieurs GPU de la série GeForce RTX 40 SUPER. Parmi eux, les GeForce RTX 4080 SUPER, 4070 Ti SUPER et 4070 SUPER pour des performances d’IA optimales. Le GeForce RTX 4080 SUPER génère notamment des vidéos IA 1,5 fois plus vite – et des images 1,7 fois plus vite – que le GPU GeForce RTX 3080 Ti. Par ailleurs, les Tensor Cores des GPU SUPER effectuent jusqu’à 836 trillions d’opérations par seconde.

Nvidia précise que les principaux fabricants de PC – incluant Acer, Asus, Dell, HP, Lenovo, MSI, Razer et Samsung – dévoileront une vague d’ordinateurs portables RTX AI avec un ensemble complet de fonctions d’IA générative. Les futurs systèmes, qui offrent une augmentation des performances de 20 à 60 fois par rapport aux « NPU » de la concurrence, commenceront à être expédiés ce mois-ci. La firme ajoute qu’une licence de trois ans pour Nvidia AI Enterprise est incluse avec chaque GPU NVIDIA A800 40GB Active.


Un accès privilégié à des référentiels avec AI Workbench


Les développeurs ne sont évidemment pas en reste. Nvidia annonce qu’une version bêta d’AI Workbench – sa boîte à outils pour l’IA – devrait voir le jour dans le courant du mois. AI Workbench offre un accès aux référentiels les plus populaires tels que Hugging Face, GitHub et bien d’autres, ainsi qu’une interface utilisateur simplifiée afin que les développeurs puissent reproduire, collaborer et migrer facilement leurs projets.

Les équipes peuvent ainsi travailler sur des projets en local ou à distance et transférer leurs workflows sur des PC portables, des serveurs GPU, des instances dans le cloud ou encore dans des systèmes Nvidia DGX Cloud. Par ailleurs, après avoir construit des modèles d’IA pour des cas d’utilisation sur PC, les développeurs peuvent les optimiser à l’aide de TensorRT pour tirer pleinement parti des Tensor Cores des GPU RTX.


La quête éternelle de la performance


Désormais, la firme propose aussi des outils pour améliorer les expériences sur PC avec l’IA générative. Cela inclut l’accélération Nvidia TensorRT du célèbre modèle Stable Diffusion XL pour les workflows texte-image, Nvidia RTX Remix avec des outils de texture d’IA générative, les microservices ACE (Avatar Cloud Engine) et toujours davantage de jeux qui utilisent la technologie DLSS 3.

En parallèle, sa bibliothèque open source TensorRT-LLM (TRT-LLM) prend désormais en charge davantage de modèles pré-optimisés pour les PC. Pour mémoire, celle-ci accélère et optimise les performances d’inférence des grands modèles de langage (LLM). Chat with RTX, une démo technique de Nvidia qui sort également ce mois-ci, s’appuiera d’ailleurs sur cette bibliothèque afin de permettre aux enthousiastes d’interagir avec leurs notes, documents et autres contenus.

Sélectionné pour vous

Isomorphic Labs, filiale d'Alphabet spécialisée dans la découverte de médicaments, s'associe avec deux géants pharmaceutiques



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.