Google va encore supprimer des emplois

0


Chez Google, les licenciements ne sont pas terminés. Dans une note envoyée à tous les employés mercredi 17 janvier, le PDG du groupe, Sundar Pichai, admet que de nouvelles suppressions de postes sont à prévoir en 2024.

Et bonne année bien sûr&nbsp!

En lisant « Priorités 2024 et année à venir », titre du texte de Sundar Pichai, certains salariés ont dû trembler. Débutant sur une note galvanisante, « nous avons des objectifs ambitieux et investirons dans nos grandes priorités cette année », la suite est tout de suite moins enthousiasmante, « La réalité est que pour créer la capacité nécessaire à cet investissement, nous devons faire des choix difficiles ».

Une nouvelle qui intervient à peine quelques jours après une première vague de licenciement de 2024. Derrière la révélation de cette note, le média américain The Verge estime que plus d’un millier de personnes ont déjà perdu leur travail. Plusieurs équipes ont été affectées, celle de Google Assistant, celle chargée du matériel (smartphone Pixel, l’assistant domestique Google Nest, montre connectée FitBit), la publicité ou encore la plupart des postes sur la réalité augmentée.

Google est un habitué des dégraissages pour fêter la nouvelle année. Il y a quasi-pile un an, dans un contexte économique difficile, Mountain View se séparait de 12 000 salariés, 6 % de sa main-d’œuvre. Les avantages et équipements de ceux qui restaient ont par ailleurs été diminués. D’autres départs forcés ont été orchestrés tout au long de l’année.

Se voulant rassurant, Sundar Pichai a toutefois précisé que « ces suppressions de postes ne sont pas à l’échelle des réductions de l’année dernière et ne toucheront pas toutes les équipes ». Les suppressions de postes sont censées permettre à l’entreprise de simplifier et accélérer l’exécution des tâches.

Les équipes travaillant sur l’intelligence artificielle devraient être, par exemple, épargnées. Comme beaucoup de grandes entreprises technologiques, l’IA devrait être l’objectif principal de Google. La direction de l’entreprise doit bientôt publier ses objectifs pour la nouvelle année.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.