Cet exosquelette promet de donner à vos jambes la force d’un cheval pour gravir les montagnes !

0



Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L’exosquelette Hercule qui donne une force de demi-dieu L’exosquelette Hercule présenté en démonstration. Il soutient mécaniquement la charge portée sur le dos et…

Voici le retour d’Hypershell, un projet d’exosquelette qui ne se destine pas à transporter des charges lourdes pour les travailleurs ou bien pour les besoins des armées, mais pour les loisirs. L’idée est farfelue, mais plutôt séduisante puisque le projet a été financé à hauteur d’un million de dollars par de nombreux contributeurs sur Kikstarter. Futura avait détaillé le fonctionnement et les caractéristiques du modèle Omega dévoilé en mars dernier dans l’article plus bas. Trois modèles devaient d’ailleurs être commercialisés à partir de septembre dernier, mais l’entreprise n’était finalement pas encore sortie de ses prototypages. Pour toutes ses versions, l’appareillage léger et compact piloté par IAIA promettait de donner aux jambes humaines la force de celles d’un cheval pour gravir les montagnes avec un lourd sac à dosdos.

La société chinoise à l’origine du projet se prépare maintenant à dévoiler ses deux dernières nouveautés fonctionnelles à l’occasion du prochain CES 2024 à Las VegasVegas. Ces deux modèles portent les appellations de ProX et GoX. Si les caractéristiques du second ne sont pas encore connues, le premier sera assez proche du prototype Omega. Il est donc conçu pour les coureurs, les randonneurs de longue distance et autres amateurs de plein airair. Il délivrera l’équivalent de 1 ch, soit 800 wattswatts de puissance motrice dans les jambes pour les accompagner et les soutenir via une articulationarticulation motorisée et huit autres articulations passives.

Vidéo de présentation de l’exosquelette en action en montagne. © Hypershell

Présentation officielle au CES 2024

L’accessoire permettra de compenser jusqu’à 30 kilos de charge, ce qui permet de transporter un gros et lourd sac à dos sans pour autant s’épuiser lors de longues et pentues randonnées. Le ProX améliore l’anticipation et l’adaptation aux mouvements de son utilisateur, grâce à son IA intégrée. Il peut fonctionner jusqu’à des températures de -20° et il supporte les éclaboussures. Contrairement aux exosquelettesexosquelettes utilisés dans d’autres secteurs, malgré ses capacités, le ProX ne pèse que deux kilos. Il se replie complètement pour être transporté sur le sac à dos lorsqu’il n’est pas utilisé. L’autre amélioration importante, provient de sa batterie. Elle dispose d’une plus grande capacité, qui permet d’étendre l’autonomie jusqu’à 35 kilomètres. Les modèles de la marque qui devaient à l’origine débuter à moins de 300 euros, sont annoncés à des tarifs largement supérieurs allant de 600 à 1 300 dollars.


Vos randonnées seront plus performantes et moins fatigantes avec cet exosquelette léger et discret

Article de Sylvain BigetSylvain Biget, publié le 8 mars 2023

Comment parcourir 25 kilomètres à pied en portant un gros sac à dos en montagne, sans forcer, ni se fatiguer ? Assister la marche, c’est justement ce que propose Hypershell avec son exosquelette léger et discret Omega.

Dans les années 1970, L’Homme qui valait trois milliards était une série américaine qui avait pour héros, Steve Austin. Après s’être crashé, ce pilote d’essai a été équipé de prothèsesprothèses bioniques. Elles venaient décupler sa force physiquephysique pour courir plus vite, soulever des charges très lourdes… C’était il y a cinquante ans et c’était de la science-fiction.

Aujourd’hui, ce n’est pas avec trois milliards de dollars, mais plutôt quelques centaines que tout le monde ou presque peut boosterbooster ses performances grâce à un exosquelette. Celui d’Hypershell est spécifiquement conçu pour donner un coup de fouet à vos performances en montagne et en trail, c’est-à-dire les activités de loisir. Car les exosquelettes, c’est souvent du sérieux.

Ils se cantonnent généralement à l’univers professionnel, ou pour mener la guerre. Pour le loisir et le grand public, la société chinoise Hexoshell propose donc son exosquelette Omega à un tarif accessible. Ne pesant que deux kilos, il est léger et conçu pour être facilement transportable. De cette façon, il est possible de l’utiliser pour les étapes les plus ardues d’une ascension en montagne, par exemple. Replié, l’Omega peut donc loger dans un sac à dos de moins de 7 litres. Contrairement aux imposants exosquelettes, il est plutôt discret.

Vidéo de présentation de l’exosquelette Omega d’Hypershell. Parmi ses différents modes d’assistance, l’un d’eux permet de faire un sprint. © Hypershell

Une assistance à la randonnée

L’accessoire s’ajuste à la taille des jambes de son porteur et descend de l’extérieur de la cuisse pour se fixer en haut des genoux. La ceinture qui transporte l’électronique, le moteur et les batteries, est dotée d’un châssis en |38b2a578130bf8773da96deab7ac6ac9|-magnésiummagnésium. Il assure à la fois robustesse et légèreté à l’ensemble. C’est une articulation active qui vient donner les impulsions aux huit autres articulations passives pour entraîner les jambes. Pour l’assister, la puissance du moteur synchrone à aimantaimant est seulement de 1 ch. C’est suffisant pour délivrer une assistance allant jusqu’à 33 kilos de poussée. Avec cet Omega, l’utilisateur fatigue donc moins lorsqu’il a besoin de porter ses équipements ou de grimper une pente raide. Il peut même se permettre de courir tel un athlète avec une vitessevitesse pouvant atteindre jusqu’à 20 km/h.

Son autonomie est de 25 kilomètres et si ce n’est pas suffisant, il est possible de l’étendre en emportant de batteries supplémentaires pesant 400 grammes les deux. Pour assurer des mouvementsmouvements fluides, c’est une combinaison de capteurscapteurs associés à une Intelligence artificielle qui est à la manœuvre. L’ensemble permet de suivre le couple, la position et la force pour modéliser la marche et la soutenir. Tout cela se fait en quelques millisecondes via deux processeurs intégrés.

Pour ce qui est du tarif, pour le moment, trois modèles sont proposés par la marque. Le premier est annoncé à moins de 300 dollars sur Kickstarter. Sa puissance est limitée et sa vitesse bridée à 12 km/h. Le modèle standardmodèle standard est celui dont la vitesse de pointe culmine à 20 km/h. Il coûte 100 dollars de plus. Enfin, le modèle Carbon, allégé de quelques centaines de grammes, est vendu 790 dollars. Ces exosquelettes sont prévus à la commercialisation à partir de septembre prochain.

 



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.