Le PDG de Circle prédit une loi sur les stablecoins aux États-Unis pour 2024

0


Bon chance ! La tendance est très clairement à la réglementation du secteur des cryptomonnaies. Un exercice complexe au sein duquel l’Europe fait figure de précurseur, avec son projet de loi MiCA annoncé pour cette année. Car la situation est résolument différente du côté des États-Unis. Un imbroglio dont on se demande s’il n’est pas volontairement entretenu par Gary Gensler, patron de la Securities and Exchange Commission (SEC). En effet, de nombreux acteurs locaux réclament depuis des mois une plus grande clarté réglementaire. Mais ce dossier pourrait bien évoluer prochainement, selon le patron de la société Circle, émettrice de stablecoins.

Vers une réglementation des stablecoins aux États-Unis

Les stablecoins occupent une place définitivement à part dans le secteur des cryptomonnaies. Car il s’imposent comme une passerelle assez surréaliste – mais très pratique – entre cette économie numérique et le roi dollar. Avec des fonctionnalités et une rapidité bien souvent largement supérieures à ce dernier.

Et alors que certains s’inquiètent du développement important de cette économie de la stabilité numérique, d’autres y voient un véritable atout pour le dollar. Une divergence d’opinion à l’origine d’un traitement réglementaire particulier, source de conflits sur le territoire des États-Unis.

Marché des stablecoins “USD pegged” – Source : The Block

En effet, cette situation insolite a initié un rapport de force entre la société Circle – émettrice du stablecoin USDC – et la SEC des États-Unis au cours de l’année passée. Car pour son PDG, Jeremy Allaire, l’instance de régulation n’a pas les compétences pour légiférer dans le domaine. Selon lui, seul un véritable projet de loi taillé sur mesure permettrait d’accompagner sans étouffer ce secteur désormais estimé à 140 milliards de dollars.

« Les dollars et les dollars numériques existent partout dans le monde. D’autres gouvernements réglementent les monnaies numériques en dollars avant les États-Unis. Des lois sur les stablecoins seront en vigueur sur presque tous les grands marchés financiers mondiaux en 2024. »

Jeremy Allaire

Un texte de loi adopté pour 2024 ?

C’est dans le cadre du 53e Forum économique mondial que Jeremy Allaire vient de prendre une nouvelle fois la parole au sujet de la réglementation des stablecoins aux États-Unis. Car un document de ce type est actuellement en attente d’approbation à la Chambre des représentants. Le compte à rebours est donc lancé.

Et le patron de Circle se dit confiant. En effet, il envisage une adoption effective de ce texte pour le courant de l’année 2024.

« Je pense qu’il existe un désir très fort d’agir et d’affirmer le leadership américain et d’impliquer les bonnes protections des consommateurs. Et donc je pense qu’il y a de très bonnes chances que cela soit adopté cette année. »

Jeremy Allaire

Une dynamique fortement accélérée par l’approbation des ETF bitcoin au comptant. En effet, Jeremy Allaire envisage cette étape historique comme « un accélérateur de ce qui peut arriver avec l’USDC ». Car cela ne va faire que stimuler la demande déjà importante en dollars numériques.

Jeremy Allaire est donc confiant vis-à-vis d’une réglementation US à venir du secteur des stablecoins. Cela dans un contexte crypto-économique en pleine mutation. Le tout accompagné d’une possible introduction en bourse de la société Circle au cours de cette année. Un programme chargé…



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.