Gagner 1,8 million de $ les mains dans les poches : comment son bot de trading a braqué la banque

0


Le robot qui vaut plus que de l’or. Dans le tourbillon des marchés crypto, un nouveau drame s’est déroulé hier, reflétant à la perfection l’effervescence des derniers jours. Ce tableau a pris vie juste après une décision historique : l’approbation aux États-Unis des ETF Bitcoin au comptant le 10 janvier aux USA. L’effervescence contagieuse a réveillé les spéculateurs et la volatilité sur le marché, y compris sur la blockchain Solana (SOL) déjà en pleine expansion.

En effet, un bot spécialisé dans l’optimisation des transactions, connu sous le nom de Maximum Extractable Value (MEV), a réussi un coup de maître. En exploitant la transaction d’un memecoin – cryptomonnaies inutiles inspirées de mèmes – ce bot a gagné une somme étonnante de 1,8 million de dollars. Levé de rideau sur cette tragi-comédie des temps modernes.

C’est l’histoire d’un robot, d’un trader crypto et d’un chien

Présentons tout d’abord les personnages. Un bot MEV utilisé par une entité nommée 2Fast, sur le réseau Solana a converti 703 SOL soit environ 700 000 dollars au cours actuel de la crypto en 19 035 SOL, soit près de 1,9 million de dollars en seulement 20 secondes !

Le MEV, qui représente la valeur maximale qu’un participant (généralement un mineur ou un validateur) peut extraire d’une transaction en manipulant l’ordre des transactions dans un bloc, est donc ici impressionnant et à très vite fait couler de l’encre. Cette manœuvre a été rendue possible grâce à une stratégie de back-running, exploitant un achat massif de Dogwifhat (WIF), un memecoin canin par un trader. Le back-running, impliquant de tirer profit des mouvements temporaires des prix causés par une autre transaction. En d’autres termes, notre bot a converti 703 SOL contre 490 000 WIF à bas prix, puis a échangé ce même montant de WIF contre 19 035 SOL au sein du même lot de transactions.

Un robot trader de cryptomonnaies gagne le pactole grâce au WIF , un memecoin canin

Un trader crypto (bot)té en touche !

Le bot a utilisé un outil développé par Jito Labs, permettant de rechercher des opportunités de MEV et d’enchérir pour l’inclusion de transactions dans un bundle sur Solana, une méthode semblable à celle des Flashbots sur Ethereum. La transaction d’origine, exécutée de manière inefficace dans un pool à faible liquidité, a conduit à l’achat du WIF à un prix exorbitant de 3 dollars l’unité, bien au-dessus de sa valeur marchande de 0,2 dollar. Ainsi, au-delà de cette comédie jouée par le bot MEV, notons que derrière ce fait divers se cache également la tragèdie d’un trader imprudent.

Son ordre mal placé a entraîné un achat catastrophique de WIF, aboutissant à une perte immédiate de 92 % de ses fonds. Cette erreur a offert au bot MEV une opportunité en or de réaliser un profit énorme. Le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Enfin, et cela sera là le mot de la fin, cet évènement est à l’image de la complexité et des risques inhérents au trading crypto. Alors que le marché marque une certaine volatilité à l’aube d’un bull run il convient de ne pas oublier les gestes sains et les bons réflexes afin d’avoir une stratégie de trading réfléchie et de ne pas se faire (bot)ter en touche, surtout dans des écosystèmes comme celui de Solana, qui semble apprécier la dynamique haussière actuelle et suscite l’engouement.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.