Ethereum : Vitalik Buterin envisage une augmentation de 33 % de la limite de gas

0


Vitalik Buterin, le cofondateur d’Ethereum, reste extrêmement impliqué dans le développement du protocole. Dans le dernier AMA réalisé avec la Fondation Ethereum, Buterin a abordé la possibilité d’augmenter la limite de gas sur Ethereum.

Vers une augmentation de 33 % de la limite de gas ?

Le 10 janvier, la Fondation Ethereum, accompagnée de Vitalik Buterin ont réalisé un AMA (Ask Me Anything) sur Reddit. À cette occasion, les internautes ont pu poser leurs questions sur l’avenir et le fonctionnement d’Ethereum.

Concernant la question des frais, Vitalik Buterin s’est déclaré favorable à une « augmentation modeste » de la limite de gas. En effet, cela fait près de 3 ans que celle-ci n’a pas été augmentée.

Vitalik Buterin se dit favorable à une augmentation de la limite de gas sur EthereumVitalik Buterin se dit favorable à une augmentation de la limite de gas sur Ethereum

« Honnêtement, je pense qu’il est raisonnable d’augmenter légèrement la limite de gaz, même aujourd’hui. La limite de gaz n’a pas été augmentée depuis près de trois ans, ce qui est la plus longue période jamais enregistrée dans l’histoire du protocole (cette augmentation de 2 fois dans le graphique à la fin de 2021 est “fausse”, car elle reflète la transition EIP-1559, qui a augmenté la “limite” de 2 fois, mais n’a augmenté l’utilisation moyenne réelle que de ~9%). »

D’après les calculs réalisés, Buterin estime que nous pourrions passer la limite de 30 à 40 millions d’unités. Cela marquerait une augmentation de 33 %. Une telle augmentation ne devrait pas affecter négativement le réseau ou ses validateurs.

Limite de gas : qu’est-ce que c’est ?

La limite de gas est une composante fondamentale d’Ethereum. En effet, il s’agit du montant maximum en gas qui peut être dépensé lors de l’exécution de l’ensemble des transactions et smart contract dans un bloc

Cette limite permet notamment de s’assurer que les blocs ne soient pas trop larges et puissent être correctement traités par l’ensemble des nœuds du réseau. Ainsi, des blocs trop larges pourraient impacter négativement le réseau et les prérequis matériels pour opérer un nœud.

En outre, une légère augmentation de la limite de gas permettrait d’améliorer les performances d’Ethereum. Effectivement, cela permettrait de loger plus de transactions ou d’exécution de smart contracts dans chaque bloc.

Toutefois, cette solution n’est que transitoire. En effet, comme l’univers a horreur du vide, la place ajoutée dans chaque bloc va rapidement être comblée par les utilisateurs du réseau. Néanmoins, nous avons tout de même été témoins de légères baisses des frais lors des précédentes rehausses de cette limite. Quoi qu’il en soit, la communauté devra d’abord s’accorder avant que cette limite ne soit augmentée.

De son côté, l’ETH semble revenir d’entre les morts en repassant la barre des 2 400$. Cette augmentation peut s’expliquer par la prise de position de nombreux traders en prévision d’un potentiel ETF Ethereum, après l’acceptation des ETF Bitcoin.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.