Ethereum : le hard fork Cancun-Deneb déployé sur le testnet Goerli

0


Les L2 jubilent – Le réseau Ethereum s’apprête à connaître une mise à jour majeure avec le déploiement du hard fork Cancun-Deneb. Après plusieurs devnets, la mise à jour dépose désormais ses valises sur le testnet Goerli.

Cancun-Deneb déployé sur le testnet Goerli

Directement après le déploiement du hard fork Shanghai, les développeurs d’Ethereum se sont mis à l’œuvre sur la mise à jour suivante :  Cancun-Deneb.

Après plusieurs devnets sans accrocs majeurs, le hard fork va désormais poursuivre son chemin vers le mainnet. Ainsi, il va être déployé sur les différents testnet d’Ethereum.

Ainsi, le 17 janvier, aux alentours de 7h35 heure française, le hard fork Cancun-Deneb a été déployé sur le testnet Goerli. L’annonce a été faite par les développeurs lors d’un live-stream qui a eu lieu après le déploiement.

Le déploiement ne s’est pas déroulé sans accroc pour autant, d’après les informations rapportées par Parithosh, DevOps à la Fondation Ethereum.

Quelques accrocs lors du déploiement de Cancun Deneb sur GoerliQuelques accrocs lors du déploiement de Cancun Deneb sur Goerli
Parithosh annonce le déploiement du hard fork Cancun Deneb sur Goerli.

Ainsi, une partie des nœuds ont rencontré des problèmes de synchronisation au moment du fork. Heureusement, les validateurs ont réussi leur synchronisation suite au déploiement d’un correctif. Finalement, la chaîne a pu se finaliser, et marquer la fin du déploiement de la mise à jour. L’ensemble du processus aura duré en tout 4 heures avant de voir la chaîne finaliser.

Une fois le fonctionnement optimal de Cancun-Deneb validé sur Goerli, le fork sera déployée sur Sepolia le 31 janvier. Elle sera finalement déployée sur le testnet Holesky le 7 février. Cancun-Deneb pourrait ainsi être sur le mainnet dans les semaines qui suivent Holesky.

Les L2 ne tiennent plus en place

La mise à jour Cancun-Deneb introduira l’EIP 4844, aussi appelé Proto-Danksharding. Sans trop entrer dans le détail, cet EIP introduit un nouveau type de transaction appelé blob-carrying transactions.

Ces transactions seront spécialisées dans le stockage de données de grande taille. Celles-ci seront particulièrement utiles aux différents layers 2 qui gravitent autour d’Ethereum pour stocker les données relatives aux transactions ayant eu lieu sur le L2.

En pratique, cette mise à jour devrait décupler les performances des layers 2. De surcroît, cela devrait entraîner une réduction du coût de publication des L2 vers le L1 et par conséquent, une réduction des frais de transactions sur les L2.

Le stockage des données relatives aux transactions est une composante centrale des rollups. En effet, ces données sont nécessaires pour qu’un vérificateur externe soit en mesure de vérifier l’état du rollup depuis le L1.

D’autres solutions font le choix du stockage des données sur des blockchains dédiées appelées data availability layers ou DA. Ces solutions sont appelées validium, et ont récemment fait le sujet de débat suite à une déclaration de Vitalik Buterin.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.