Ethereum : l’Account Abstraction de l’ERC-4337 au cœur d’une mise à jour de taille

0


En mars dernier, l’ERC-4437 favorisant l’account abstraction sur Ethereum a été déployé sur le mainnet. Après 9 mois de tests, les développeurs ont annoncé le déploiement d’une nouvelle version. Celle-ci vient optimiser le fonctionnement de cette fonctionnalité.

Account abstraction et ERC-4437

Lorsque vous créez un wallet crypto, vous devez absolument noter et conserver précieusement votre seed phrase. Cette phrase composée de 12 ou 24 mots est la clé qui vous permet de restaurer et accéder à votre wallet.

Cependant, la gestion de cette dernière peut s’avérer stressante et sa perte dramatique. C’est en réponse à ce problème que les développeurs ont imaginé l’account abstraction.

Ainsi, l’account abstraction est un concept qui vise à simplifier l’expérience utilisateur en remplaçant les wallets par des smart contracts

En pratique, cela permet aux utilisateurs de bénéficier de fonctions avancées, comme la récupération de compte et les règles personnalisées pour les transactions, sans nécessiter une gestion complexe des clés privées. 

De son côté, l’ERC-4337 est une proposition de standard pour réaliser cette abstraction sur Ethereum. Elle introduit une architecture où les opérations utilisateur sont traitées par des relais, rendant les interactions avec la blockchain plus flexibles et accessibles pour les utilisateurs.

Une nouvelle version pour l’ERC-4337

Le 11 janvier, John Rising, CEO de Stackup a annoncé via une publication de blog une révision de l’ERC-4337.

John Rising annonce une mise à jour de l'ERC-4337 qui permet l'account abstraction sur EthereumJohn Rising annonce une mise à jour de l'ERC-4337 qui permet l'account abstraction sur Ethereum

Ainsi, la nouvelle version v0.7.0 est le fruit des enseignements tirés des 9 mois de production de l’ERC-4337.

« Le changement le plus important concerne la structure des transactions d’abstraction de compte. Le cycle de vie de ces transactions, autrement dit les “opérations de l’utilisateur”, est plus complexe qu’une transaction Ethereum ordinaire. L’utilisateur doit spécifier plus d’une valeur de gaz pour tenir compte du fait qu’un compte peut effectuer des calculs pendant que sa signature est vérifiée. »

Une mise à jour pour plus de sécurité sur Ethereum

Par conséquent, les transactions émises par un smart contract account nécessitent désormais 5 valeurs pour le gas, contre une seule auparavant.

Bien que cela semble complexifier le processus, cela permet d’améliorer l’estimation du gas et de réduire les coûts en gas.

Ces économies en gas sont d’autant plus importantes sur les layers 2 d’Ethereum, car ces changements vont réduire la quantité de données que les L2 doivent publier on-chain.

De surcroît, cette mise à jour apporte certains mécanismes de sécurité. Ainsi, les mauvaises estimations de gas seront pénalisées à hauteur de 10% du gas non utilisé pendant l’exécution. 

« Cela empêche les applications d’imposer des limites de gaz inutilement élevées aux transactions. »

Cette mise à jour fera l’objet d’un audit de la part de OpenZeppelin la semaine prochaine et devrait être déployée sur le mainnet une fois finalisé

En parallèle, un débat fait rage sur Ethereum. En effet, Vitalik Buterin a récemment proposé une augmentation de la limite de gas. Un avis qui est loin de faire l’unanimité au sein de la communauté.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.