ETF Ethereum : JP Morgan sceptique qu’ETH soit qualifié de Commodity

0


Le 10 janvier, après des années de refus, le premier ETF Bitcoin Spot a été approuvé par la SEC. Après cette première victoire, de nombreux internautes ont envisagé une approbation prochaine pour un ETF Ethereum Spot. Un avis qui est loin de faire l’unanimité.

Les traders envisagent un ETF Ethereum Spot

Au lendemain de l’approbation de l’ETF Bitcoin Spot, un renouveau d’engouement s’est fait ressentir sur Ethereum

Ainsi, entre le 8 et le 12 janvier, le cours de l’ETH est passé de 2 200$ à près de 2 700$. Depuis, le cours est légèrement revenu à la baisse, avec un ETH s’échangeant aux alentours de 2 500$.

La SEC serait sur le point de valider un ETH EthereumLa SEC serait sur le point de valider un ETH Ethereum

Rapidement, de nombreux observateurs ont envisagé que les traders étaient en train de se positionner massivement en vue d’un potentiel ETF Ethereum Spot. En d’autres termes, ces traders buy the rumor en vue de sell the news si l’ETF Spot venait à être autorisé.

En effet, les géants de la finance ont d’ores et déjà déposé des dossiers concernant la création d’un tel ETF. Ainsi, nous retrouvons des demandes de la part de BlackRock, Grayscale, Hashdex, 21Shares, VanEck ou encore Invesco & Galaxy.

De son côté, la SEC a jusqu’à mai pour délibérer concernant les dossiers de VanEck, 21Shares et HashDex. Elle a jusqu’à juin pour le dossier de Grayscale et juillet pour les dossiers restants.

Une approbation peu probable ?

Toutefois, alors que les traders se préparent déjà à un ETF Ethereum, les avis concernant une potentielle approbation divergent.

Ainsi, Nikolaos Panigirtzoglou a déclaré à nos confrères de TheBlock, que la partie est loin d’être acquise : 

« C’est loin d’être acquis. Je ne mettrai pas plus de 50 % de chance à ce que la SEC classe l’Ethereum comme une marchandise avant le mois de mai. »

En effet, Bitcoin est actuellement la seule cryptomonnaie a être classée officiellement comme une marchandise par la SEC.

Du côté d’Ethereum les choses sont plus complexes. En effet, Gary Gensler, le président de la SEC a déclaré à plusieurs reprises que selon lui Ethereum était une security et non une marchandise, du fait de son Proof of Stake.

De son côté, la CFTC (Commodity Futures Trading Commission) considère elle qu’Ethereum est une marchandise.

Vous l’aurez compris, avant qu’une approbation de l’ETF Ethereum Spot ne soit annoncée, les régulateurs américains vont dans un premier temps devoir s’accorder sur la nature de l’actif. Une opinion partagée par Nikolaos Panigirtzoglou: 

« Selon nous, pour que la SEC approuve les ETF spot Ethereum en mai, elle devrait classer l’Ethereum comme une matière première (similaire au bitcoin) plutôt que comme une valeur mobilière. »

Quoi qu’il en soit, les prochains mois promettent d’être intéressants du côté des États-Unis. La SEC va devoir presser le pas pour être en mesure de se prononcer en mai prochain.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.