Circle fait un premier pas vers une introduction en bourse

0


Un scoop en chasse un autre. La nouvelle vient juste de tomber dans les rédactions, l’entreprise Circle Internet Financial vient de déposer un formulaire pour entrer en bourse aux États-Unis. Plus connue sous le simple nom de Circle, la société de Jeremy Allaire est l’émettrice du stablecoin USDC et ses équipes viennent donc de remplir le fameux formulaire S-1 qui est le premier pas du long parcours administratif qui mènera l’entreprise à être cotée à Wall Street dans quelques temps. Il faudra toutefois attendre que la SEC valide le dossier et que Circle remplissent toutes les conditions requises.

L’USDC va-t-il entrer en bourse prochainement ?

C’est donc par un simple communiqué de presse que Circle vient d’annoncer avoir « confidentiellement » déposé le fameux formulaire S-1 auprès des services de la Securities and Exchange Commission (SEC). Pour le côté confidentiel, on ne comprend pas très bien la précision dans la mesure où instantanément toutes les rédactions spécialisées ont relayé l’information ! Mais passons sur cet aspect des choses et voyons un peu ce que cela implique pour l’entreprise et le secteur crypto.

Selon le dernier pointage effectué sur CoinGecko, la cryptomonnaie émise par Circle (USDC) se hisse à la septième place en termes de capitalisation avec 25,3 milliards de dollars mais reste toujours l’éternel second derrière l’USDT et ses presque 95 milliards de capitalisations. Cependant, la société de Jeremy Allaire affiche clairement ses ambitions boursières depuis l’automne dernier et il semble que la conjoncture soit devenue plus favorable aujourd’hui. Après un premier échec en 2021 par le biais d’un montage administratif de type SPAC, la société a revu ses plans et se présente désormais seule face à la SEC.

L'émetteur de l'USDC envisage d'être coté en bourse aux Etats-Unis après le dépôt d'un formulaire spécial auprès de la SEC. Ce n'est pas la première fois que Circle affiche ses ambitions mais ils viennent clairement de passer à la vitesse supérieure. L'émetteur de l'USDC envisage d'être coté en bourse aux Etats-Unis après le dépôt d'un formulaire spécial auprès de la SEC. Ce n'est pas la première fois que Circle affiche ses ambitions mais ils viennent clairement de passer à la vitesse supérieure.
Circle vient d’annoncer son intention d’être coté en bourse aux Etats-Unis et a fait les premières démarches pour cela

La crypto en odeur de sainteté du côté de Wall Street

Il faut dire que Circle a de sacrés arguments à faire valoir. Tout d’abord, son stablecoin est indispensable au secteur crypto et représente 25 milliards de capitalisations, ce qui est quand même impressionnant. Mais que dire des réserves auxquelles la société adosse sa cryptomonnaie ! Publiées en juillet 2022, elles représentaient plusieurs dizaines de milliards de dollars en bons du Trésor américain et plus de 10 milliards de liquidités détenues dans plusieurs institutions financières du pays. De quoi largement rassurer le régulateur (plutôt tatillon) de Washington.

Mais l’entreprise a aussi des ambitions dans le reste du monde puisqu’elle vient d’obtenir le PSAN dans l’Hexagone seulement quelque temps après avoir annoncé l’émission d’un stablecoin indexé sur l’euro : l’EUROC. Enfin, Circle est aussi un acteur qui compte sur le marché crypto américain en participant activement aux campagnes de lobbying initiées par le secteur afin de faire évoluer la législation dans le pays. Les prochaines élections présidentielles devraient d’ailleurs être le théâtre d’une lutte farouche de la crypto américaine pour faire valoir ses droits à devenir enfin un domaine régulé.

Sachez pour terminer que ni le nombre d’actions envisagées à la vente ni même le prix n’ont été communiqués et que « l’introduction en bourse devrait avoir lieu une fois que la Securities and Exchange Commission aura terminé son processus d’examen, sous réserve des conditions du marché et d’autres facteurs » selon le communiqué officiel. Après l’approbation des ETF Bitcoin au comptant, l’année 2024 s’annonce décidément comme un bon cru pour le marché des cryptomonnaies qui réagit plutôt favorablement à l’ensemble de ces annonces.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.