Bitcoin : il dépense 1,5 BTC pour graver de mystérieuses données sur la blockchain

0


Le réseau Bitcoin vient de fêter son 15e anniversaire. Toutefois, celui-ci reste le berceau de nombreux mystères. En effet, nous sommes fréquemment témoins d’événements inexplicables qui prendront peut-être du sens à l’avenir.

1,5 BTC pour écrire sur Bitcoin

Samedi 6 janvier, l’internaute ord_io a dévoilé sur X (Twitter) qu’un utilisateur venait de dépenser pas moins de 1,5 BTC pour réaliser des Inscriptions sur Bitcoin.

Pour rappel, les Inscriptions ont été démocratisées sur Bitcoin par le protocole Ordinals. Ces dernières permettent d’inscrire de la donnée dans un satoshi. Cette méthode a notamment donné lieu à la création de NFT sur Bitcoin ainsi que de jetons appelés BRC-20.

Cependant, il semblerait que les Inscriptions réalisées par notre mystérieux internaute aient un tout autre sens.

Effectivement, l’internaute a réalisé pas moins de 332 transactions, dépensant 1,5 BTC (soit 60 000$) pour inscrire 9Mo de données sur Bitcoin. Malheureusement, il s’avère que lesdites données sont entièrement chiffrées.

Par la suite, de nombreux internautes ont spéculé quant au contenu de ces données. Quoi qu’il en soit, nous n’en saurons pas plus tant que les données n’auront pas pu être déchiffrées.

Une transaction à destination de Satoshi

Comme les bizarreries n’arrivent jamais seules, un autre évènement pour le moins surprenant s’est produit sur le réseau Bitcoin.

Ainsi, le 5 janvier, un utilisateur a envoyé 26,91 BTC, soit 1,18 million de dollars, à l’adresse de Satoshi Nakamoto. En pratique, la transaction a été envoyée sur le wallet ayant été créé par Satoshi Nakamoto et utilisé comme genesis wallet lors de la création de Bitcoin.

Une transaction pour le moins surprenante, car elle relève principalement du burn des jetons envoyés. En effet, cette adresse, ainsi que toutes les adresses liées à Satoshi Nakamoto sont considérées comme définitivement inaccessibles. Par conséquent, y envoyer des fonds revient à détruire les jetons.

Point surprenant, les fonds proviennent de 12 wallets différents, dont certains ont eu des liens avec Binance. Une situation surprenante, comme l’a souligné avec humour Conor Grogan de Coinbase : 

« Soit Satoshi s’est réveillé, a acheté 27 bitcoins sur Binance et les a déposés dans son portefeuille, soit quelqu’un a brûlé un million de dollars. »

Comme pour l’affaire précédente, il est fort probable que nous n’ayons jamais le fin mot de cette histoire. Quoi qu’il en soit, Bitcoin est fréquemment le berceau d’évènements inexplicables de cet acabit.

De son côté, toute la sphère crypto retient son souffle face à la potentielle acceptation d’un ETF Bitcoin Spot par la SEC américaine.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.