Après l’approbation des ETF Bitcoin au comptant, les ETF Ethereum font exploser l’ETH

0


La SEC n’a pas fini d’en baver. Avec la très forte volatilité (plutôt à la hausse) sur les cours du marché de cryptomonnaies ces derniers jours, difficile de citer une cotation sans qu’elle soit rapidement obsolète. D’autant plus avec la validation des ETF Bitcoin au comptant ce 10 janvier. Mais une nette tendance se développe tout de même sur les ethers d’Ethereum (ETH) : une explosion haussière ! La perspective de l’acceptation potentielle d’ETF au comptant d’Ethereum fait grimper les cours en dizaines de pourcent.

Le mois de mai sera chaud pour la SEC, à cause d’Ethereum cette fois

Au moment d’écrire ces lignes, le cours de l’ETH tutoie les 2 700 dollars. Un sommet de cotation qui n’avait plus été revu depuis début mai 2022. Ainsi, sur 1 mois glissant, l’ether a pris un joli +20%, et même +100% sur un an glissant.

Car si le président de la Securities and Exchange Commission (SEC), Gary Gensler, vient tout juste de céder sur les ETF Bitcoin au comptant ce 10 janvier, les regards semblent déjà tourné vers mai 2024.

En effet, c’est à cette date que de nombreuses demandes d’ETF au comptant d’Ethereum, arriveront à leur deadline. C’est-à-dire au moment où la SEC devra obligatoirement approuver ou refuser ces fonds négociés en bourse basés sur de vrais ethers sous-jacents.

Les deadlines de la SEC pour les ETF au comptant d’Ethereum.Les deadlines de la SEC pour les ETF au comptant d’Ethereum.
Source : compte X @JSeyff

ETF ETH au comptant et « retard » sur la hausse du BTC : moteurs de l’explosion de l’ether ?

Pour rester d’abord sur la thématiques des Exchange-Trades Funds, le spécialiste de ce secteur chez Bloomberg, Eric Balchunas, a répété au crypto-média Cointelegraph qu’il « ne voyait pas de scénario dans lequel les ETF spot Bitcoin seraient approuvés, mais pas les ETF spot Ether ».

L’expert en ETF estime ainsi qu’il y a « 70 % de chances » qu’un fonds négocié en bourse d’Ethereum au comptant soit approuvé en mai prochain. Et un deuxième facteur pourrait bien être aussi le moteur de la hausse des cours de l’ether.

En effet, l’ETH a « sous-performé » par rapport au BTC en 2023. Car si l’ether en ait déjà à un joli +100% sur un an, comme mentionné précédemment, le bitcoin a lui dépassé les +170% sur un an ! Beaucoup d’observateurs considèrent ainsi qu’il y a désormais plus de « marge de croissance » du côté du réseau blockchain de Vitalik Buterin, plutôt que de celui de Satoshi Nakamoto.

Un obstacle, toujours le même (et de taille), se pose toutefois sur la belle route des ETF au comptant d’Ethereum. Car quand on voit toute la mauvaise volonté et les critiques virulentes de Gary Gensler sur Bitcoin, dans sa déclaration suivant sa capitulation sur les ETF spot BTC, on se dit qu’Ethereum risque d’avoir encore plus de mal à passer que le roi des cryptos. Surtout que le président de la SEC est incapable de dire si l’ether est, oui ou non, une security (valeur mobilière).





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.