Découverte d’un puissant noble du Moyen Âge enterré avec une épée massive !

0



Dans une ville côtière de l’ouest de la Suède, des archéologues ont découvert la tombe d’un individu mort à la fin du Moyen Âge, aux mensurations particulièrement impressionnantes. Mesurant presque deux mètres, ce supposé noble catholique s’est fait enterrer avec son épée, dont l’envergure est tout aussi massive. 

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les os, ces objets clés des fouilles archéologiques Dans les anciennes civilisations, beaucoup d’objets de la vie quotidienne étaient conçus en os. Leur…

Depuis plusieurs semaines, la bourgade suédoise d’Halmstad est le théâtre d’un grand chantier de fouilles occasionnant d’impressionnantes découvertes. Dans les vestiges d’un couvent franciscain, les archéologues ont exhumé plusieurs tombes datant du Moyen Âge et du début de la Renaissance. L’une des sépulturessépultures abritait le corps d’un homme particulièrement grand pour l’époque, maniant une épée de grande envergure. Un article publié le 10 janvier sur le site LiveScience permet d’en apprendre plus sur cette intrigante découverte.

La tombe d’un noble dans un couvent franciscain

Avec sa taille d’1,90 mètre et sa longue épée d’1,33 mètre, l’homme d’Halmstad bénéficiait d’un important gabarit pour l’époque, la taille moyenne des populations européennes au Moyen Âge avoisinant 1,65 à 1,70 mètre. Cependant, le détail frappant les archéologues est la présence de l’épée dans la tombe. Car sur 49 cavités fouillées dans l’ancien couvent franciscain, le grand Suédois était le seul à emporter un objet dans l’au-delà. Dans son interview à LiveScience, l’archéologue en charge des excavations, Johan Klange, explique que ce mystérieux individu était probablement un membre haut placé de la société. Tout porteporte à croire qu’il était un noble évoluant dans les cercles de l’Union de Kalmar, confédération du Danemark, de la Suède et de la Norvège sous l’égide d’un seul monarque. Créée en 1397, l’Union a subsisté jusqu’en 1523, date à laquelle elle s’est effondrée face aux conflits engendrés lors de la Réforme protestante.

Un jeu de piste vieux de plusieurs siècles débute pour déterminer les allégeances du noble d’Halmstad. Une découverte bénéfique pour les archéologues, qui y voient un moyen d’en apprendre plus sur la société noble et catholique implantée en Suède jusqu’à la fin du Moyen Âge.

 



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.