SoftBank et Symbotic créent Greenbox afin de développer l’automatisation des entrepôts

0



Valorisée 24 milliards de dollars, l’entreprise états-unienne Symbotic a tapé dans l’œil des Japonais de SoftBank. Le média américain Bloomberg a révélé ce lundi la création de Greenbox, une société commune aux deux entités, spécialisée dans l’automatisation d’entrepôts via la robotique et l’intelligence artificielle.

SoftBank et Symbotic, qui ont confirmé l’information, posséderont respectivement 65% et 35% de leur nouvelle entreprise, laquelle bénéficiera d’un investissement initial de 100 millions de dollars. Côté Symbotic, on s’attend à ce que Greenbox génère « plus de 500 millions de dollars de revenus annuels […] une fois que tous les systèmes seront opérationnels. »


Symbotic veut étendre son influence


Greenbox vendra donc un service d’automatisation d’entrepôts à divers clients dans le monde. Une mission que s’était déjà donnée Symbotic, dont les technologies équipent depuis plusieurs années certains entrepôts de Walmart et Target, notamment.

En s’associant au mastodonte japonais SoftBank, qui possède déjà plus de 5% de la société et continue de monter à son capital, Symbotic espère donc étendre son influence. « Greenbox permet à Symbotic d’offrir les avantages de sa technologie à un plus grand nombre de clients, ce qui élargit nos opportunités de marché », a commenté Rick Cohen, PDG de l’entreprise.

A compter de 2024, Greenbox utilisera en effet les systèmes basés sur l’intelligence artificielle de son fournisseur exclusif Symbotic « sur une période de six ans ». D’après un communiqué officiel de la société américaine, ceux-ci seront déployés dans un réseau d’entrepôts bien plus vaste que celui de Symbotic.

Sélectionné pour vous

Hyperloop One met la clé sous la porte



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.