Prenez dès à présent rendez-vous auprès de ce robot tatoueur à la précision chirurgicale

0



Laisseriez-vous un robot vous tatouer ? Cette question, qui ne se posait pas il y a encore quelques semaines, invite à une réponse aujourd’hui. La start-up américaine basée à Austin (Texas) Blackdot a ouvert des créneaux début octobre pour se faire tatouer par son robot ultra précis. Quel intérêt, direz-vous, à part pour que les salons réalisent des économies en embauchant moins de tatoueurs ? Se faire tatouer des motifs bien plus complexes que ceux dessinés à la main par les artistes humains.


Car le bras robotisé de Blackdot est doté d’une aiguille extrêmement fine et d’un logiciel performant. Avant de commencer son œuvre, il réalise des points tests pour se renseigner sur les caractéristiques de la peau du client. Il les compare ensuite avec sa base de données de peaux pour déterminer les paramètres comme le nombre de piqûres et leur profondeur nécessaire pour réaliser le tatouage.

VOS INDICES




Des tatouages de qualité supérieure


«L’entreprise ouvre de nouvelles catégories d’art dans le domaine du tatouage, des beaux-arts à l’art génératif en passant par les photographies […] elle élargit l’accès aux tatouages de qualité supérieure», explique Blackdot dans un communiqué. Plusieurs artistes renommés ont d’ores et déjà proposé des designs compatibles avec le robot, à l’image de Tyler Hobbs, Omer Tunca ou encore John Craig. Avec son innovation, Blackdot compte bien surfer sur la tendance du tatouage dont le marché explose ces dernières années au point que, aux Etats-Unis, près de la moitié de la population en-dessous de 40 ans est tatouée.


Sa technologie paraît parfaite pour les personnes qui n’ont pas confiance en l’humain pour les tatouer mais terrifiante pour les phobiques des aiguilles et technophobes au courant des accidents survenus par le passé avec des automates…


[Âmes sensibles s’abstenir.] En 2015, un jeune intérimaire a été tué par un robot dans une usine Volkswagen en Allemagne. Alors qu’il l’installait sur la chaîne de montage, l’automate l’a violemment percuté à la poitrine le poussant contre une plaque métallique. Autre fait divers glaçant, bien que moins grave : l’accident survenu lors d’une partie d’échec à Moscou (Russie) entre un robot et un enfant de 7 ans. L’engin lui a tout simplement cassé le doigt…


Sélectionné pour vous

Robe intelligente et lentilles de contact du futur, le meilleur de l'Industrie c'est fou en 2023



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.