La start-up norvégienne 1X lève 100 millions de dollars pour son robot humanoïde

0



Il n’y a pas qu’Atlas, Optimus et Digit. Il y a aussi NEO. Vendredi 12 janvier, la start-up norvégienne 1X Technologies a officialisé une levée de fonds de 100 millions de dollars pour lancer la version commerciale de son robot humanoïde, qui doit concurrencer ceux respectivement développés par Boston Dynamics, Tesla et Agility Robotics, en partenariat avec Amazon.

« Cette somme va nous permettre de poursuivre notre mission : produire des androïdes sûrs et avancés à grande échelle commerciale », explique Bernd Oivind Bornich, directeur général de 1X. « Nous allons pouvoir augmenter nos capacités de production, avec pour objectif de produire des centaines d’androïdes par mois, tout en continuant à recruter de nouveaux talents”, poursuit-il.

Ce tour de table a été mené par le fonds suédois EQT Ventures, ainsi que par le véhicule d’investissement Next de Samsung. La valorisation n’est pas précisée. L’an passé, 1X avait déjà récolté 24 millions de dollars, notamment auprès d’OpenAI, le concepteur de ChatGPT.


Intégration de l’IA générative


1X commercialise déjà un robot, baptisé EVE. Mais celui-ci se déplace grâce à deux roues. Son successeur NEO doit être capable de marcher avec deux jambes. La start-up envisage des applications industrielles, par exemple pour effectuer des tâches pénibles ou dangereuses. Mais aussi une utilisation au domicile, pour nettoyer ou cuisiner.

Depuis l’entrée d’OpenAI dans son capital, 1X collabore avec les ingénieurs de la société américaine pour intégrer une couche d’intelligence artificielle générative. La start-up assure avoir développé des modèles d’IA permettant à ses robots d’apprendre seuls à réaliser certaines tâches et à résoudre des problèmes.

Sélectionné pour vous

[CES 2024] Le Rabbit R1 troque l'écran tactile des smartphones contre une interface conversationnelle



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.