Agility Robotics ouvre une usine dans l’Oregon pour fabriquer ses robots bipèdes Digit

0



La ville de Salem, dans l’Oregon aux Etats-Unis, accueille depuis quelques mois la construction d’une usine unique en son genre. Officiellement dévoilé depuis le 18 septembre, cet espace de plus de 6500 mètres carrés intitulé « RoboFab » appartient à la start-up Agility Robotics qui va y produire ses robots bipèdes Digit d’ici la fin de l’année. À terme, l’usine permettra de produire 10 000 robots par an et emploiera plus de 500 employés sur place.

Un objectif qui inspire à Aindrea Campbell, chief operating officer de l’entreprise, une comparaison historique. « Il y a plus de cent ans, nous avons eu la première usine automobile du monde, dit-elle dans une vidéo de présentation de l’usine. Je pense que nous en sommes au même moment, avec la première usine de robots humanoïdes du monde. Et un jour, tout comme les automobiles, les robots humanoïdes seront partout dans le monde et c’est fantastique de faire partie de ce voyage. »


Ford et Amazon déjà clients


Les robots d’Agility Robotics sont dotés de jambes et de bras mais pas de mains. Ils peuvent réaliser toutes sortes de tâches, notamment dans un contexte industriel aux côtés d’humains. Alimentés par des batteries lithium-ion, ils sont capables de soulever et déplacer des charges, de trier des objets, de monter des escaliers, le tout en gardant l’équilibre. Les entreprises partenaires d’Agility Robotics pourront tester dès l’an prochain cette innovation sur leurs lignes de production ou pour la livraison du dernier kilomètre.

D’ici là, la start-up utilisera les robots qu’elle concevra directement pour ses propres besoins. « Digit va déplacer des bacs dans notre usine et aider à déplacer le matériel dans l’atelier de production », indique Aindrea Campbell. Concurrent de Boston Dynamics et Tesla, qui développe également un humanoïde dédié à la production en série, Agility Robotics a par le passé déjà séduit les géants Amazon et Ford, intéressés par l’automatisation de certaines tâches dans leurs entrepôts et usines.

Sélectionné pour vous

French Blue Tech : un index pour mettre la lumière sur les start-up maritimes



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.