L’usage des pesticides en France a explosé en 10 ans !

0



« Nous venons de perdre une décennie entière pour protéger notre santé et notre environnement », annonce France Nature Environnement. L’usage des pesticides a en effet explosé dans notre pays entre 2013 et 2023 d’après les données d’un nouveau rapport de la commission parlementaire.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview 3/5 : d’où vient la pollution des sols ? La pollution des sols est souvent due à d’anciennes industries ayant rejeté des polluants sur…

En 10 ans, l’usage des pesticides n’a fait que progresser, et cela, malgré les lois et recommandations depuis 2008 suite au Grenelle de l’environnement. La consommation de produits phytosanitaires pour l’agriculture a augmenté de 14 % par rapport à la période 2009-2011 et les quantités de glyphosate vendues ont progressé de 25 % entre les périodes 2009-2011 et 2016-2018. France Nature Environnement rappelle que « les agriculteurs sont les premières victimes des pesticides, avec un risque accru de cancer de la prostatecancer de la prostate, de plusieurs cancers du sangcancers du sang, de la peau et des lèvres, et de tumeurstumeurs du système nerveux centralsystème nerveux central ». Les riverains des parcelles traitées sont également sujets à ces risques et « l’eau que nous buvons et les aliments que nous mangeons présentent des cocktails de substances dont la science parvient peu à peu à évaluer l’impact sur notre santé ». Les produits phytopharmaceutiquesproduits phytopharmaceutiques « sont la première cause de la dégradation de l’état chimique des eaux souterraines, et ils persistent dans les sols des décennies après leur interdiction ».

Les solutions alternatives aux pesticides sont tout de même plébiscitées

Cependant, l’association note tout de même quelques avancées positives : une grande partie des moléculesmolécules les plus toxiques ont été retirées du marché, les solutions de biocontrôle, des méthodes alternatives aux pesticides, se développent énormément avec + 182 % de ventes en 2021 par rapport à 2009.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.