Les orages de 2023 ont surpris les météorologues français

0



Des records de foudroiement, et des vigilances rouges dans des départements qui n’avaient jamais connu de tels niveaux d’alertes pour ce phénomène… Les orages de l’année 2023 ont réussi à surprendre les météorologues après une année 2022 déjà exceptionnelle.  

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment se forment les orages ? La France compte en moyenne 250 jours d’orages par an. Comment et pourquoi naissent ces…

Météorage est une filiale de MétéoMétéo France qui détecte les orages et la foudre depuis 1987. Ses relevés permettent de cerner l’évolution des phénomènes orageux au cours des 36 dernières années. Dans son bilan 2023 des orages en France, Météorage a synthétisé les chiffres les plus marquants de l’année.

Mars 2023 a été le plus foudroyé depuis 1987

Après un hiver calme et historiquement sec, le printemps a donné lieu à une météo très instable. Le mois de mars a établi un record en matièrematière d’orages avec près de 18 400 éclairs nuagenuage-sol enregistrés. L’année 2023 bat donc le record (en le doublant) de mars 2001 avec 9 134 éclairs nuage-sol observés. Autre mois très orageux, juin 2023 qui approche de très près le record du mois de juin le plus foudroyé : 200 000 éclairs nuages-sol détectés en juin 2023, contre 206 000 en juin 2022.

Comment frappe la foudre ? Les scientifiques ont enfin résolu ce vieux mystère

La suite de l’été n’a pas été remarquable concernant le foudroiement, jusqu’au mois de septembre : un mois marqué par une chaleurchaleur tardive et record, et par la journée du 17 septembre, la plus exceptionnellement orageuse pour un mois de septembre depuis 30 ans, avec plus de 31 000 éclairs nuage-sol relevés en 24 heures. C’est aussi la journée la plus foudroyée de l’année 2023.

Les Pyrénées-Atlantiques, département le plus foudroyé en 2023

Certains départements ont connu leur première vigilance rouge émise par Météo France : c’est le cas du Jura, du Doubs, de la Haute-Saône, du Territoire de Belfort et du Haut-Rhin en juillet. Au niveau global, le département des Pyrénées-Atlantiques a été le plus foudroyé de l’année, avec 23 100 éclairs nuage-sol, suivi du Gers, de la Drôme, du Lot et du Lot-et-Garonne.

Mais c’est une commune du Gers, CondomCondom, qui a été la plus foudroyée de France, avec une très forte activité électrique au cours du mois de juin.

 

 



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.