C’est LE phénomène météo le plus inattendu de 2023… et cela continue !

0



Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Combien de temps à l’avance peut-on prévoir la météo ? Dans les années 1980, la fiabilité des prévisions météo ne dépassait pas quelques jours. Aujourd’hui,…

La météométéo de fin 2023 et du début de l’année 2024 est marquée par un phénomène météo généralisé à 80 % du pays, et complètement inattendu : un excédent de pluie sur presque toute la France, après un début 2023 sous le signe de la sécheressesécheresse ! En 2022, la sécheresse avait été historique : en août 2022, elle concernait une superficie plus généralisée qu’en 1976 et 2003, deux années de référence. Avec l’accélération du réchauffement climatiqueréchauffement climatique, et la progression de la désertification sur les régions méditerranéennes, les météorologuesmétéorologues s’attendaient à un scénario similaire en 2023.

Le niveau des nappes phréatiques passe d’un excès à l’autre

Les trois quarts des nappes phréatiquesnappes phréatiques ont démarré l’année 2023 avec un niveau sous les normales mensuelles. Mais tout a basculé à l’automneautomne avec un temps excessivement pluvieux en France, jusqu’à 60 à 80 % de pluies excédentaires au nord et à l’ouest. La prédominance d’un flux d’ouest (possiblement liée aux conséquences du phénomène El Niño) a inversé la situation : les nappes de l’ouest et de l’extrême nord débordent, et d’une manière générale, les trois quarts des nappes présentent des niveaux hauts à très hauts début janvier 2024.

L’année 2024 débute donc, une fois n’est pas coutume, avec un trop plein d’eau, sauf sur le sud-est où la sécheresse continue de s’aggraver.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.