Une semaine d’impression 3D #414

0


Ce nouvel hebdo commence fort avec une imprimante 3D waterproof ! On vous propose ensuite un résumé des tendances de l’impression 3D cette année chez les professionnels. Les particuliers seront certainement plus intéressés par la nouvelle imprimante 3D Bambu Lab A1 Combo dont le teasing vient tout juste de débuter. Chez Anycubic, les Kobra 2 se mettent à jour pour supporter le changement de filament. Toujours chez Bambu Lab, découvrez un boitier anti-humidité pour l’AMS Lite ainsi qu’un entrebâilleur bien pensé pour les X1C et P1S. Avant de finir, on vous propose quelques prints à faire pour Noël : des décorations, un jouet pour enfants et un autre pour les plus grands… Finalement, vous pouvez (re)lire notre test de la Geeetech Alkaid qui est d’ailleurs à gagner dans un concours chez son testeur.

Imprimer en 3D sous l’eau

Fort de leur première expérience de fabrication d’un drone sous-marin en s’appuyant sur la fabrication additive, les gars de la chaîne YT CPSdrone se sont lancé le défi de rentre leur imprimante 3D étanche. Si l’eau a pour avantage de bien refroidir les moteurs, elle peut encore plus les cramer en faisant des courts circuits. Ils leur ont donc appliqué une tropicalisation. Pour les endstops ils ne se sont pas embêtés en prenant un modèle mécanique déjà IP60. Côté lit chauffant, ils ont recouvert les connecteurs d’Epoxy 1 minute. Pour éviter la corrosion des roulements, ils ont utilisé des modèles en plastique et ont fait de même pour les pièces métalliques du châssis qui pouvaient être remplacées par des versions en plastique. Pour finir, l’écran, l’alimentation et le support de bobine ont quant à eux été déportés de l’aquarium et… après quelques ratés, ils ont réussi l’exploit d’imprimer sous l’eau !


Les tendances de l’impression 3D en 2024, côté pro

Materialise a mis en ligne une vidéo qui montre quatre experts de la fabrication additive au niveau professionnel qui reviennent sur l’année 2023 et annoncent des tendances pour l’année à venir. Les sous-titres, traduits ou non, peuvent aider à comprendre cet échange.


Une Bambu Lab A1 combo (pas mini) en approche

Le teasing continue chez Bambu Lab mais le produit caché qui sera dévoilé le 14 décembre a déjà été démasqué. Il s’agit d’une imprimante A1, pas “mini” cette fois-ci, avec volume d’impression de 256 x 256 x 256 mm, soit autant que les P1S et X1C. Cela permet au constructeur de mutualiser certaines pièces entre ses différentes machines. On attend de voir s’il y a d’autres nouveautés que ce volume plus important que la A1 mini et son 180 x 180 x 180 mm. Une version Bambu Lab A1 combo est bien sûr au programme avec le kit AMS lite pour multiplier les couleurs. Pour patienter, vous pouvez participer au topic à ce sujet sur le forum et retrouver notre test, la vidéo et la fiche technique de la A1 mini.

Bambu Lab A1 combo teasing

Support du M600 sur les Anycubic Kobra 2 Pro / Plus / Max

Un nouveau firmware est déployé par Anycubic pour ses Kobra 2 Pro, Kobra 2 Plus et Kobra 2 Max. Cette version 2.3.9 ajoute entre autres le support de la commande M600 pour faciliter le changement de filament durant une impression. Un “firmware update” est donc recommandé pour les makers qui souhaitent l’utiliser, comme PPAC l’avait signalé dans son test de la Kobra 2 Pro.

test anycubic kobra 2 pro

Bambu Lab AMS Lite Ikea mod

Si l’AMS Lite de la Bambu Lab A1 mini Combo apporte fiabilité, simplicité de maintenance et plus grande compatibilité avec les différentes types de bobines du marché, bon nombre de makers ont trouvé dommage que les filaments ne soient plus stockés à l’abri de l’humidité comme c’est le cas avec l’AMS premier du nom. La communauté s’est donc penchée sur le problème et Nunu1215 a réalisé une une “Dryer Box” à base de boîte transparente Ikea SAMLA. Il a partagé tous les détails de son projet sur MakerWorld.

Test de la Bambu Lab A1 mini Combo

Bambu Lab AMS Lite Ikea Mod

Bambu Lab X1 / P1 top cover mod

Imprimer en caisson fermé, c’est bien pour les filaments techniques comme l’ABS ou l’ASA. Par contre, pour du PLA classique ou encore du TPU, l’excès de chaleur peut poser des problèmes. C’est d’ailleurs pour cette raison que le guide d’usage des filaments publié sur le wiki Bambu Lab préconise d’ouvrir la porte et/ou le capot des X1C et P1S. Alors certes, on peut facilement ouvrir la porte mais en fonction du contexte, cela peut gêner et il existe déjà de nombreuses cales pour le capot. Cependant, cette conception est aussi ingénieuse que simple à imprimer et surtout efficace !

Test de la Bambu Lab X1 Carbon


L’impression 3D multicouleurs pour tous

Si vous n’avez pas d’imprimante 3D multicouleurs, vous pourrez tout de même imprimer de jolies décorations de Noël pour votre sapin grâce à ces modèles 3D qui utilisent des filaments non extrudés pour les couleurs.


Hélice volante à propulsion imprimée en 3D

Disponible sur MakerWorld et Printables, ce “ToroSpin” est constitué de seize parties à imprimer. Il ne faudra qu’un seul type vis (non imprimable) et le tuto d’assemblage vidéo avant de s’amuser avec dans les airs avec cette hélice toroïdale qui peut aller haut !


Imprimer un fusil d’airsoft

Un téléchargement payant pour un “3D printed airsoft”, un fusil d’airsoft à imprimer en 3D. Le concepteur l’explique dans la vidéo ci-dessous, un peu longue pour ne voir que le produit fini et pas les étapes d’impression et d’assemblage.


Test Geeetech Alkaid

Une imprimante 3D résine à moins de 100€ ? C’est possible avec la Geeetech Alkaid. S’il faut évidemment faire l’impasse sur des fonctionnalités et performances de haut vol, les objets imprimés ne sont pas de mauvaise qualité pour autant. Un test à lire et à regarder.

Test de la Geeetech Alkaid


Concours pour gagner l’imprimante Geetech Alkaid

En partenariat avec Lesimprimantes3D.fr et après son test ci-dessus de la machine, isidon fait gagner l’imprimante Alkaid à travers un jeu concours sur sa chaine YouTube.

Author information

Les imprimeurs 3D

Compte mutualisé pour les articles à contributeurs multiples.

L’article Une semaine d’impression 3D #414 apparaît premier sur Les Imprimantes 3D .fr.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.