Test de la Geeetech Alkaid, imprimante 3D résine à moins de 100€

0


Se lancer dans la résine en dépensant le moins possible, ça donne quoi ? C’est le pari qu’a relevé la société Geeetech en proposant l’imprimante résine la moins chère du marché avec un tarif à moins de 100€. Il est temps de voir ce que vaut techniquement la machine à travers ce test de la Geeetech Alkaid.

Fiche technique de l’imprimante Geeetech Alkaid

La Geeetech Alkaid est une imprimante 3D résine d’entrée de gamme avec un écran 2K, mais un volume d’impression néanmoins confortable pour sa catégorie.

Technologie Stéréolithographie MSLA
Volume maximal d’impression 82 x 130 x 190 mm
Hauteur de couche De 10 à 200 microns
Ecran LCD / résolution Ecran 6.08″ – 2K – 2560 x 1260 pixels
Résolution XY 51 microns
Vitesse d’impression 30 mm/h (donnée constructeur)
Ecran de contrôle en façade 3.5″ tactile et couleurs
Matériaux Résine liquide UV 405 nm
Connectivité USB
Dimensions 28.6 x 22.6 x 37.2 cm
Poids 4.2 kg
Concurrence Anycubic Mono 2, Elegoo Mars 3, Creality Halot One CL60

L’imprimante Geeetech Alkaid sur le comparateur

Difficile de trouver des concurrents proposant encore cette résolution mais même en promotion aucune autre imprimante 3D résine ne se trouve à un prix aussi bas.

Déballage (unboxing)

Comme toute imprimante résine, il n’y a aucun montage en sortie de carton. Il suffit d’enlever les mousses et les protections pour libérer l’imprimante de son emballage.

En accessoires, Geeetech fournit :

  • Une clé USB
  • Une pince pour retirer les supports
  • Une spatule multifonctions, longue et en plastique
  • Une clé Allen
  • Un cordon d’alimentation
  • Une notice papier

Découverte de la Geeetech Alkaid

L’imprimante dispose d’un capot UV jaune, d’un petit écran et d’un port USB à l’arrière de la machine.

Le bac gradué dispose d’un bec verseur peu pratique et n’a aucun moyen pratique de le glisser facilement, il faudra manuellement l’approcher des emplacements prévus pour les vis de fixation. A noter que les FEP pour la Geeetech Alkaid sont des modèles propriétaires qui ont l’avantage d’être plus rapides à changer mais nécessitent d’acheter les produits du constructeur (pas de fabricant tiers). Les deux vis de fixation ont un très petit diamètre, ne rendant pas aisé leur manipulation.

Le plateau est classique avec quatre vis de réglage.

test geeetech alkaid plateau imprimante 3D

L’interface de l’écran reste classique avec les fonctions de base. Elle aura tout de même le mérite de proposer du français, approximatif certes, mais l’effort reste louable pour une imprimante à ce prix.

Acheter la Geeetech Alkaid

Mise en route de la Geeetech Alkaid

Bruit

La Geeetech Alkaid n’est pas très bruyante, le bruit qu’elle provoque ne dépasse pas les 43 dB. C’est malheureusement un bruit permanent, même quand la machine n’imprime pas.

Geeetech Alkaid bruit decibel

Consommation électrique

Cette imprimante est relativement peu énergivore, sa consommation moyenne est de 15 Wh. Elle consommera en instantanée entre 5 et 33 Wh, un pic lors des allumages de l’écran.

Analyse de la source lumineuse

La source lumineuse de la machine est assez forte mais pas très bien répartie. Elle émettra autour de 4,3 et 5,2 mW/cm² avec sa matrice de LED. Ainsi, vous devrez exposer un peu moins longtemps qu’avec une Saturn 3, par exemple.

Compte rendu sur l’utilisation

Plateau pas cher, plateau à refaire ?

Mes premières impressions étaient loin d’être parfaites, la faute à un plateau pas à niveau. J’ai du poncer un bon moment le plateau afin de m’assurer que mes pièces adhéraient bien sans avoir à sur-exposer.

règle niveau plateau SLA
Le plateau n’était pas plat…

Également, lors de l’impression de la première pièce de test, j’ai voulu modifier les paramètres d’exposition pendant l’impression. Le résultat a directement été un plantage de la machine et une impression arrêtée.

Geeetech Alkaid ecran erreur

Logiciel slicer

Absente des profils proposés par Chitubox, il vous faudra paramétrer vous-même les dimensions et la résolution de l’écran de la Geeetech Alkaid, mais tout est clairement expliqué dans la notice d’utilisation.

Chitubox Geeetech Alkaid test

La proposition Wash & Cure de Geeetech

Pour rester dans le registre “le moins cher possible”, Geeetech propose son GCW02, un wash & cure, deux-en-un pour une centaine d’euros. Deux choses sont assez perturbantes avec ce kit. Le bac d’alcool n’a pas de couvercle et dépend uniquement de la cloche UV. Le panier se suspend au bord, ce qui empêchera tout ajout d’un couvercle. Lors de mes deux semaines d’utilisation, pas un millilitre d’alcool ne semble s’être évaporé. Néanmoins, l’odeur que vous ressentez à chaque manipulation de cloche n’est pas des plus agréables.

Autre point pénible, le Wash & Cure Geeetech GCW02 a tendance à trop biper. Un bip par seconde les cinq dernières secondes avant la fin, c’est infernal. De plus, le prix ne suffit pas à se démarquer de ses concurrents, comme le récent Anycubic Wash & Cure 3.0, le Creality UW-01 ou le Elegoo Mercury plus. Si vous souhaitez acquérir la solution la moins chère possible, intéressez vous au GCW01, moins cher d’une trentaine d’euros.

Acheter la Geeetech Alkaid

Impressions de test Geeetech Alkaid

Test de qualité

J’ai commencé les tests d’impression par mon habituel benchmark avec de la résine standard grise, que j’ai pu comparer avec les mêmes prints sur la Elegoo Saturn 3 Ultra et la Phrozen mini 8KS. Malgré une résolution XY de 51 microns, les deux figurines côte à côte ne sont pas si évidente à différencier. Il faudra une analyse assez longue pour réellement déterminer à l’œil quelle imprimante offre la meilleure qualité. Bien entendu, la Geeetech Alkaid 2K ne peut pas rivaliser avec ses deux concurrentes mais elle n’a pas à rougir. Nous parlons d’une différence par pixels de 0,025 mm, il faudra ainsi regarder de très près sa pièce ou aimer la prendre en photo macro pour se dire qu’elle pourrait être mieux, ce qui sera encore moins perceptible une fois vos pièces peintes comme je l’explique dans la vidéo en fin de page.

bench geeetech vs saturn 3
Alkaid à gauche, la Saturn 3 Ultra à droite avec de la résine Sunlu Standard

La différence de détails est peu perceptible, même de près. Les pièces de l’Alkaid semblent néanmoins avoir une finition moins correcte, la faute à la source lumineuse ?

Test à taille maximale

J’ai ensuite imprimé dans les dimensions maximales proposées par l’imprimante. Bien qu’étant une petite machine, la Geeetech Alkaid nous propose un volume d’impression très convenable. Notre plateau reste plus petit que ses principales concurrentes mais proposera une hauteur supérieure.

Volume maximal d’impression (LPH) :

Geeetech Alkaid Creality Halot-One Anycubic Mono 2 Elegoo Mars 4 Ultra Phrozen Mini 8K S
130 x 82 x 190 130 x 82 x 160 143 x 89 x 165 153 x 78 x 165 165 x 72 x 170
Taille max vs GK2 2
Le test volume max de la Alkaid par rapport à celui de la GKtwo derrière

Test de vitesse standard

Par la suite, j’ai imprimé une Tour Eiffel de 12 centimètres de hauteur avec des paramètres non optimisés et de la résine Sunlu Standard grise (6 premières couches à 30 secondes, les autres couches à 2,5 secondes) avec les paramètres de levage par défaut de Chitubox. L’impression a été effectuée en 7h20. Un temps très correct pour une imprimante d’entrée de gamme. Pour rappel, l’impression avec la UniFormation GKtwo munie d’un nFEP a pris 8h10 et 5h50 avec la Saturn 3 Ultra et son film ACF.

D’autres impressions avec la Geeetech Alkaid

Loot Studios test Geeetech Alkaid
Un buste de loot Studios. Le plateau n’avait pas encore été poncé avant la sortie de cette pièce ce qui explique ces petits traits de déformation.

Discuter de l’imprimante Alkaid sur le forum Geeetech

Le test Geeetech Alkaid en vidéo

En complément de ce test écrit, retrouvez mon avis sur la Geeetech Alkaid dans cette vidéo.


Qualité d’impression – 8.5


Fiabilité – 7


Logiciel – 8


Utilisation – 8


Rapport qualité / prix – 9.5

8.2

/10

Points forts

  • Imprimante la moins chère du marché
  • Vitesse d’impression très correcte
  • Volume d’impression acceptable (surtout en hauteur)
Points faibles

  • Peu confortable à utiliser
  • Fiabilité du plateau

Réputée pour être l’imprimante du pauvre, cette Geeetech Alkaid propose une solution accessible pour découvrir l’impression 3D résine tout en offrant un volume et une vitesse d’impression à la hauteur de ses concurrentes.

Geeetech accomplit la performance de proposer une imprimante qui ne peut pas être égalée au niveau du prix, même quand les concurrentes sont en promotion. Ce qui fait qu’acquérir cette Geeetech Alkaid est un sérieux choix à considérer pour découvrir l’impression 3D résine, en seconde machine ou même pour s’en satisfaire.

N’hésitez pas à passer sur le forum pour partager vos réalisations et demander de l’aide !

Vous pouvez aussi comparer les prix de vente de la Geeetech Alkaid entre les différents revendeurs de la marque. Acheter





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.