Un régime végétarien réduirait le risque d’infection au Covid-19 de 39 %

0



Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Faut-il éviter les régimes végétariens durant la grossesse ? Les régimes végétariens et végans sont de plus en plus adoptés partout dans le monde….

Selon une étude publiée dans la revue BMJ Nutrition Prevention & Health, adopter un régime végétarienvégétarien ou du moins avec peu de viande réduirait le risque de contracter l’infection Covid-19 de 39 %. Plusieurs études ont suggéré que l’alimentation pouvait jouer un rôle important dans l’évolution — positive ou négative — de la Covid-19Covid-19. Mais quelles habitudes alimentaires permettraient de tenir le virusvirus à distance ? Des chercheurs de l’Université de Sao Paulo (Brésil) ont donc entrepris d’évaluer l’impact de divers régimes sur l’incidenceincidence, la gravitégravité et la duréedurée de l’infection parmi 702 volontaires recrutés entre mars et juillet 2022.

Plus de problèmes de santé chez les omnivores

Divisés en deux groupes, d’un côté les adeptes d’une alimentation à prédominance végétale, de l’autre les omnivores, les participants ont renseigné plusieurs de leurs critères médicaux, parmi lesquels leur statut vaccinal contre la Covid-19. Premier constat : les omnivoresomnivores ont signalé plus de problèmes de santé (davantage de cas de surpoidssurpoids ou d’obésitéobésité…) et des taux d’activité physiquephysique plus faibles.

Du côté de la Covid-19, 330 personnes ont déclaré l’avoir contractée au cours du suivi. 224 ont présenté des symptômessymptômes légers et 106 ont été touchés par une forme modérée à sévère. Les omnivores ont été davantage contaminés. Ils étaient aussi plus susceptibles de présenter une forme grave. « Ceux qui suivaient un régime à prédominance végétale (mangeant peu ou pas de produits laitiers et de viande) ou végétarien/végétalien étaient 39 % moins susceptibles d’être infectés que les omnivores, lancent les auteurs. Il se pourrait que les régimes alimentaires à base de plantes fournissent davantage de nutrimentsnutriments qui renforcent le système immunitaire et aident à combattre les infections virales ».


Article de Aglaïa LaurentAglaïa Laurent publié le 9 juin 2021

Il a déjà été suggéré que les aliments que nous consommons jouent un rôle dans la sévérité et la durée d’une infection à la Covid-19. Une étude publiée dans le journal BMJ Nutrition Prevention & Health a montré que les personnes ayant un régime végétarien ou pescetarien avaient, respectivement, 73 % et 59 % moins de chances de subir une infection modérée à grave que ceux qui n’avaient pas ces habitudes alimentaires. Par contre, aucun lien n’a été fait avec le risque de contracter la maladie ni sa durée.

Cette différence de sévérité s’expliquerait par la richesse des aliments végétaux en nutriments, vitaminesvitamines et minérauxminéraux qui favorisent tous un système immunitaire sain. De plus, le poissonpoisson est une source de vitamine D et d’acides grasacides gras oméga-3oméga-3, comportant des propriétés anti-inflammatoiresanti-inflammatoires

Malgré tout, il faut prendre ces résultats avec des pincettes pour plusieurs raisons. Parmi elles, le fait que ce soit une étude d’observation empêche d’établir un lien de causalité, et ne permet de voir qu’une corrélation. De plus, elle a été faite sous forme de questionnaire personnel et manquait d’objectivité. Ses résultats tout de même prometteurs soulignent la nécessité de mener de meilleures études sur le lien entre l’alimentation et la Covid-19 à l’avenir.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.