ce phénomène inattendu et inexpliqué dévoilé par les records de chaleur de 2023… 2024 encore pire ?

0


Dans une récente interview, Gavin Schmidt, climatologue renommé de la NASA, partage ses préoccupations et analyses sur les changements climatiques exceptionnels observés en 2023. Ceux-ci sont principalement attribués à l’activité humaine et ont conduit à des événements météorologiques extrêmes, comme les incendies en Californie.

En 2023, un phénomène inédit a été enregistré: les températures ont battu des records avc un gap sans précédent. Débutant avec le phénomène La Niña, un refroidissement dans le Pacifique tropical persistant jusqu’en mars, l’année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d’un évènement lié…) a vu l’émergence d’un El Niño (El Niño (littéralement « courant de l’Enfant Jésus », car…) en mai. Ce dernier, influençant habituellement les températures l’année suivante, a exceptionnellement provoqué une hausse globale des températures en 2023.

Ce changement soudain dépasse les tendances à long terme, qui sont généralement entraînées par l’augmentation des gaz à effet de serre (L’effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d’énergie…) due à l’activité (Le terme d’activité peut désigner une profession.) humaine. Bien que ces tendances soient bien comprises, l’augmentation de température (La température est une grandeur physique mesurée à l’aide d’un thermomètre et…) en 2023 ajoute un élément inexpliqué à l’équation (En mathématiques, une équation est une égalité qui lie différentes quantités, généralement…) climatique.

Des hypothèses sont en cours d’élaboration pour expliquer ce « plus quelque chose ». Les scientifiques examinent divers facteurs, notamment les déséquilibres énergétiques de la Terre, les aérosols, les phénomènes El Niño, ainsi que les changements dans l’Antarctique (L’Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus…). Cependant, aucune de ces théories ne fournit une explication complète. Il est possible que l’El Niño de 2023 soit exceptionnellement puissant, ou que l’atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations 🙂 y réagisse de manière inédite.

Pour 2024, les prévisions restent incertaines. Si 2023 était une anomalie, les conditions pourraient revenir à la normale. Cependant, si un changement systématique est en cours, 2024 pourrait être encore plus chaud. Ces variations ont des implications majeures pour les vagues de chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent :…), les précipitations intenses, les inondations côtières, et d’autres phénomènes météorologiques extrêmes.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.