📰 Des astronomes découvrent trois frappants « anneaux de fer » autour de cette étoile

0


Une rĂ©cente Ă©tude sur l’Ă©toile jeune HD 144432, rĂ©alisĂ©e grâce au Very Large Telescope Interferometer (VLTI) de l’Observatoire europĂ©en austral (ESO), a rĂ©vĂ©lĂ© une structure Ă©tonnante. Trois anneaux ont Ă©tĂ© observĂ©s autour de l’Ă©toile (Une Ă©toile est un objet cĂ©leste Ă©mettant de la lumière de façon autonome, semblable Ă  une…), suggĂ©rant des similitudes frappantes avec les premiers stades du Système solaire (Le système solaire est un système planĂ©taire composĂ© d’une Ă©toile, le…). Cette dĂ©couverte ouvre une nouvelle fenĂŞtre (En architecture et construction, une fenĂŞtre est une baie, une ouverture dans un mur ou un pan…) sur notre comprĂ©hension de la formation des planètes rocheuses.


Observations avec le Very Large Telescope (Le Very Large Telescope (VLT) est un ensemble de 4 tĂ©lescopes principaux et 4 auxiliaires…) Interferometer (VLTI) de l’Observatoire europĂ©en austral (L’Observatoire europĂ©en austral (en anglais, European Southern Observatory : ESO) est une…) (ESO) ont rĂ©vĂ©lĂ© divers composĂ©s de silicate et de fer, substances Ă©galement prĂ©sentes en grande quantitĂ© (La quantitĂ© est un terme gĂ©nĂ©rique de la mĂ©trologie (compte, montant) ; un scalaire,…) sur les planètes rocheuses du Système solaire.
Crédit: Jenry

Sous la direction de JĂłzsef Varga de l’Observatoire Konkoly Ă  Budapest, l’Ă©quipe internationale de chercheurs a concentrĂ© son attention sur HD 144432, une Ă©toile situĂ©e Ă  environ 500 annĂ©es-lumière. Roy van Boekel, de l’Institut Max Planck (Max Planck (nĂ© Max Karl Ernst Ludwig Planck le 23 avril 1858 Ă  Kiel, Allemagne…) d’astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant Ă  expliquer…) et co-auteur de l’Ă©tude, souligne que la dĂ©couverte des trois anneaux concentriques dans la zone interne (En France, ce nom dĂ©signe un mĂ©decin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, Ă  la…) du disque est une première. Ces anneaux rappellent fortement la zone de formation des planètes rocheuses de notre Système solaire.

La présence de ces anneaux dans une zone riche en poussière, un composant essentiel à la formation de planètes rocheuses comme la Terre, est particulièrement intrigante. Les scientifiques postulent que les anneaux pourraient indiquer la présence de deux planètes en formation, avec des masses semblables à celle de Jupiter.

L’Ă©tude de la composition de la poussière du disque a rĂ©vĂ©lĂ© la prĂ©sence de divers silicates mais aussi, et cela Ă  son importance, de fer mĂ©tallique. Des Ă©lĂ©ments que l’on retrouve sur Terre et dans d’autres planètes rocheuses du Système solaire. Cette similitude suggère que le disque autour de HD 144432 pourrait ĂŞtre un analogue du Système solaire Ă  ses dĂ©buts.

L’interfĂ©romĂ©trie, une technique de haute rĂ©solution employĂ©e par le VLTI, a Ă©tĂ© cruciale pour obtenir ces rĂ©sultats. Thomas Henning, directeur de l’MPIA et co-PI de l’instrument MATISSE, met en avant l’importance de cette technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait 🙂 pour examiner les zones de formation de planètes rocheuses autour des jeunes Ă©toiles.

Cette dĂ©couverte soulève la question de la frĂ©quence des disques formateurs de planètes riches en fer dans l’Univers (L’Univers est l’ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le rĂ©gissent.). Les futures observations avec le VLTI permettront de poursuivre cette exploration (L’exploration est le fait de chercher avec l’intention de dĂ©couvrir quelque chose d’inconnu.), et potentiellement de rĂ©vĂ©ler si la formation de planètes dans de tels disques est un phĂ©nomène courant.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.