đź“° Ce sĂ©isme a Ă©tĂ© observĂ© Ă  l’Ă©chelle d’une galaxie entière

0


Dans les confins de l’espace, la galaxie BRI 1335-0417 se rĂ©vèle ĂŞtre un vĂ©ritable trĂ©sor astronomique. Ă‚gĂ©e de plus de 12 milliards d’annĂ©es, cette spirale lointaine, la plus ancienne et la plus Ă©loignĂ©e jamais observĂ©e, offre une fenĂŞtre (En architecture et construction, une fenĂŞtre est une baie, une ouverture dans un mur ou un pan…) sur les premiers jours (Le jour ou la journĂ©e est l’intervalle qui sĂ©pare le lever du coucher du Soleil ; c’est la…) de l’Univers (L’Univers est l’ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le rĂ©gissent.).


L’Atacama Large Millimeter/submillimeter Array (ALMA) a observĂ© la galaxie spirale ((voir page de discussion)) la plus ancienne et la plus Ă©loignĂ©e connue dans notre univers, BRI 1335-0417.
Crédit: Jonathan Bland-Hawthorn et Thorsten Tepper-Garcia/University of Sydney

Ă€ l’aide du tĂ©lescope ALMA au Chili, une Ă©quipe internationale de chercheurs a capturĂ© un phĂ©nomène jamais observĂ© auparavant dans une galaxie (Une galaxie est, en cosmologie, un assemblage d’Ă©toiles, de gaz, de poussières et de…) aussi ancienne: des ondes (Une onde est la propagation d’une perturbation produisant sur son passage une variation rĂ©versible…) sismiques. Ces ondulations, similaires Ă  celles d’un caillou jetĂ© dans un Ă©tang (Un Ă©tang (estang, latin stagnum) est une Ă©tendue d’eau stagnante, peu profonde, de surface…), rĂ©vèlent des indices prĂ©cieux sur la formation des galaxies spirales comme la nĂ´tre.

Takafumi Tsukui, de l’UniversitĂ© nationale australienne, chef de cette Ă©tude, explique que l’observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phĂ©nomènes, sans volontĂ© de les…) du mouvement du gaz dans BRI 1335-0417 fournit des informations essentielles sur la formation des Ă©toiles dans cette galaxie. Les chercheurs ont Ă©galement identifiĂ© une structure en forme de barre dans le disque (Le mot disque est employĂ©, aussi bien en gĂ©omĂ©trie que dans la vie courante, pour dĂ©signer une…) de la galaxie, la plus distante jamais observĂ©e. Cette structure pourrait perturber le mouvement du gaz dans les galaxies spirales et le transfĂ©rer vers le centre galactique.

Cet intĂ©rĂŞt pour BRI 1335-0417 vient du fait que les structures en spirale sont rares dans l’Univers primitif. Cette galaxie, ayant une masse (Le terme masse est utilisĂ© pour dĂ©signer deux grandeurs attachĂ©es Ă  un…) similaire Ă  la Voie LactĂ©e (La Voie lactĂ©e (appelĂ©e aussi « notre galaxie », ou parfois…), forme des Ă©toiles Ă  un rythme plusieurs centaines de fois supĂ©rieur Ă  notre galaxie, selon Emily Wisnioski, co-auteure de l’Ă©tude.


A gauche: la distribution de gaz.
Au milieu: les mouvements de gaz dus aux mouvements sismiques Ă  petite Ă©chelle ont Ă©tĂ© rĂ©vĂ©lĂ©s dans BRI 1335-0417, avec des modèles de bras en spirale indiquĂ©s dans la ligne noire. Les parties bleues se dirigent vers nous, tandis que les parties rouges s’Ă©loignent de nous.
Ă€ droite: une distribution et des mouvements similaires sont observĂ©s dans une simulation numĂ©rique formant (Dans l’intonation, les changements de frĂ©quence fondamentale sont perçus comme des variations de…) des ondes sismiques dans un disque galactique. L’encadrĂ© rouge montre un champ (Un champ correspond Ă  une notion d’espace dĂ©fini:) de vision similaire Ă  l’observation.
Crédit: ALMA (ESO/NAOJ/NRAO), T. Tsukui, et al., Bland-Aubépine et Tepper-Garcia 2021

L’observation d’ALMA, combinĂ©e Ă  des simulations informatiques, aide Ă  reconstituer l’Ă©volution de BRI 1335-0417, notamment l’accumulation de gaz et la formation subsĂ©quente d’Ă©toiles. Ces dĂ©couvertes, publiĂ©es dans les Notices mensuelles de la Royal Astronomical Society, apportent un nouvel Ă©clairage sur la formation des galaxies spirales dans l’univers jeune, nous rapprochant un peu plus de la comprĂ©hension de nos origines cosmiques.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.