đź“° Ă€ la recherche des galaxies fantĂ´mes de l’Univers

0


Une équipe internationale, armée des simulations cosmologiques les plus précises à ce jour, anticipe la découverte de galaxies diffuses et peu lumineuses, susceptibles de redéfinir notre compréhension de la formation galactique.

Ces galaxies, qualifiĂ©es d’ultra-diffuses, se caractĂ©risent par leur faible luminositĂ© (La luminositĂ© dĂ©signe la caractĂ©ristique de ce qui Ă©met ou rĂ©flĂ©chit…). Avec une masse (Le terme masse est utilisĂ© pour dĂ©signer deux grandeurs attachĂ©es Ă  un…) pouvant atteindre un milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l’entier naturel qui suit neuf cent…) de Soleils (Soleils est une association Ă  but humanitaire implantĂ©e sur le campus de SupĂ©lec…), soit environ un millième de celle de la Voie lactĂ©e (La Voie lactĂ©e (appelĂ©e aussi « notre galaxie », ou parfois…), ces galaxies s’Ă©tendent sur une superficie (L’aire ou la superficie est une mesure d’une surface. Par mĂ©tonymie, on dĂ©signe souvent…) comparable Ă  la nĂ´tre. Leur faible luminositĂ© les rend difficiles Ă  observer et, par consĂ©quent, elles demeurent peu connues.


Une vue de la matière noire (rouge), du gaz (Un gaz est un ensemble d’atomes ou de molĂ©cules très faiblement liĂ©s et…) (vert) et des Ă©toiles (blanches) dans l’un des groupes locaux simulĂ©s d’HESTIA. Les analogues simulĂ©s des galaxies de la Voie lactĂ©e et d’Andromède se trouvent près du centre de l’image et les galaxies ultra-diffuses sont marquĂ©es de cercles.
Crédit: Salvador Cardona-Barrero

L’Ă©quipe de recherche s’intĂ©resse particulièrement au Groupe Local (Le Groupe local est l’ensemble d’une quarantaine de galaxies auquel appartient la…), un petit amas contenant environ 60 galaxies connues, y compris notre Voie lactĂ©e et Andromède. Jusqu’Ă  prĂ©sent, seulement deux galaxies ultra-diffuses y ont Ă©tĂ© identifiĂ©es. Pourtant, la comprĂ©hension du nombre (La notion de nombre en linguistique est traitĂ©e Ă  l’article « Nombre…) total ( Total est la qualitĂ© de ce qui est complet, sans exception. D’un point de vue comptable, un…) de ces galaxies dans le Groupe Local est essentielle pour approfondir notre connaissance de l’Univers (L’Univers est l’ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le rĂ©gissent.).

Les simulations HESTIA, du nom de la dĂ©esse grecque du foyer, offrent une reprĂ©sentation prĂ©cise et dĂ©taillĂ©e de la Voie lactĂ©e et de son voisinage immĂ©diat. Ces simulations prĂ©disent l’existence de jusqu’Ă  12 galaxies ultra-diffuses non encore dĂ©couvertes dans le Groupe Local. L’Ă©quipe croit que plusieurs de ces galaxies pourraient ĂŞtre observables grâce aux donnĂ©es (Dans les technologies de l’information (TI), une donnĂ©e est une description Ă©lĂ©mentaire, souvent…) existantes, telles que celles du Sloan Digital Sky Survey.

La dĂ©couverte potentielle de ces nouvelles galaxies aurait des implications majeures pour notre comprĂ©hension de la formation et de l’Ă©volution galactique. Les modèles actuels suggèrent que jusqu’Ă  la moitiĂ© des galaxies de faible masse dans l’Univers pourraient ĂŞtre Ă©tendues et diffuses, la plupart restant inobservables avec nos capacitĂ©s technologiques actuelles. La taille de la population de galaxies ultra-diffuses dans le Groupe Local pourrait aider Ă  confirmer ou infirmer certains de ces modèles cosmologiques.

Cette recherche a Ă©tĂ© publiĂ©e dans The Astrophysical Journal Letters, sous le titre « Les galaxies ultra-diffuses inconnues du Groupe Local ». Cette dĂ©couverte est non seulement une avancĂ©e majeure pour la science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d’après le dictionnaire…) mais aussi un rappel fascinant de l’immensitĂ© et de la complexitĂ© (La complexitĂ© est une notion utilisĂ©e en philosophie, Ă©pistĂ©mologie (par…) de notre Univers.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.